Notre Histoire

"Les Dieux, les Déesses, les créatures et leurs engendrés sont tombés. Tous, les uns après les autres, ils ont été condamnés par l'humanité pour les crimes qu'ils avaient commis. Enfermés dans une prison taillée spécialement pour eux, ils sont désormais sous la surveillance des humains afin de s'assurer qu'ils ne seront plus une menace pour personne.
Chacun des prisonnier se voit confié à une escouade humaine chargée de le surveiller; le remettre dans le droit chemin. Vont-ils arriver à faire de ces monstres des pièces indispensables au monde de demain? Telle est la question…”La suite

Nouveautés

08/10 Le Néant se bouge les fessouilles, l'ouverture est proche!
08/10 FORUM OUVERT! Consulter
10/10 Envie de nous parler? Le Discord du forum est juste là! Consulter
03/11 Les Top-sites sont là! Consulter

Coups de


Partagez|

Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos]

La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Ven 16 Nov - 19:22

Dans l’obscurité la plus totale, je dessine une petite barre blanche sur le mur de pierre avec un caillou. La 14e petite barre. Cela fait à présent 2 semaines complètes que je suis enfermée dans l’Isolatio. Mais ça en valait la peine. Après tout, ce châtiment n’est rien face à l’humiliation que j’ai subie il y a 2 semaines.
Si je pouvais redevenir la Bête, juste l’espace d’un instant, j’irais réduire à l’état de charpie ce Chasseur qui m’a tiré hors de ma cellule. Cette cellule où je me suis réfugiée depuis mon arrivée à Catharsis il y a un an. Je n’en suis jamais sortie, même pas pour me balader dans les autres pavillons. Après tout, quel est l’interêt pour moi ? Je suis humaine à nouveau, à cause de l’entrave de Nihil. Je n’ai jamais vu que les Chasseurs chargés de me surveiller. Des autres « pensionnaires » je ne connais que les noms et les légendes. Mais il y a 2 semaines maintenant, un des Chasseurs m’a forcé à me rendre au Preatorium. Me tirant part le bras comme une enfant, j’ai tenté de résister, mais je suis à présent trop diminuée pour représenter une réelle menace. Et là, au milieu du hall où étaient regroupés des Dieux - ces Dieux que je hais tant - il m’a humilié.

« Voyez la terrifiante Bête du Gévaudan. Elle n’est plus à la hauteur de sa légende, n’est-ce pas ? La voilà qui se cache comme un animal apeuré au fond de sa cellule depuis une année. Allez gamine, retrouve un peu d’honneur. »

Et il me donna une tape aux fesses pour le faire avancer. Je n’ai pas supporté plus. Je me suis jetée sur lui, et j’ai mordu sa main jusqu’au sang, comme un animal. Je ne suis plus un animal, pourtant. Je sens encore ce goût ferreux dans ma bouche. C’était la première fois pour ma bouche humaine. Pour la Bête du Gévaudan pourtant, ce n’est pas une nouveauté.
Il me donna un coup de pied au visage pour se dégager de ma morsure, expliquant l’énorme bleu que j’ai encore au niveau de l’œil droit. J’espère que cet enfoiré gardera une cicatrice à vie sur sa main, pour se souvenir de ne jamais plus provoquer la Bête.

Et me voilà seule à nouveau. Isolée des autres à nouveau. Tant mieux. Je ne sais pas quand je sortirais de l’Isolatio, mais le plus tard sera le mieux.
Et en pensant à tout ça, en fixant longtemps la 14e barre blanche que je venais de tracer, j’entend un bruit de porte au loin. Tiens, est-ce qu’il est déjà l’heure du repas ? Peut-être. Après tout, dans cette cellule sombre, les notions de jour et de nuit, d’heures et de minutes semblent bien dérisoires.

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Sam 17 Nov - 15:18

- ME TOUCHEZ PAS BANDE DE CHTARS ! HUMAINS DE MERDE J'VOUS FONÇDÉ LA FACE SANS VOTRE ENTRAVE POURRIES ! RAAAAAAAAAAAAAAH !
Il se débat Zélos, il est peut-être dieu de plus rien à cause de ses connards de chasseur, mais il a toujours ses muscles, sa taille, et sa rage. Ils sont trois pour le traîner dans l'isolatio, deux sur lui, un autre qui ouvre le passage, même ses poignets sont menottés pour pas qu'il s'accroche au mur. Enfin, ça ne l'a pas empêcher d'essayer de le faire avec ses dents, mais a part se faire saigner les gencives, ça à rien fait.

- JE VOUS CHIE DANS LA BOUCHE ALLEZ VOUS FAIR-HMF !
Il se fait balancer dans la cellule, face contre terre, ça pue, c'est sombre, c'est humide, le dieu déteste ça.
- T'as de la compagnie sale Bête.
- FERMEEEEEEEEEZ LAAAAAAAAAA !
Il se jette contre eux, mais la porte se referme sur lui, il se la prend en pleine poire, son pif doit pisser le sang, mais il s'en balek, il continue de donner des coups de pied dans le metal lourd, en vain.

- VOUS VERREZ QUAND ON SE LIBERA, C'EST VOUS QU'POURRIRAIS DANS UN CAVEAU !

Les gardiens peuvent plus l'entendre, Zélos le sait, mais ça l'empêche pas de grogner comme un chien enragé et de donner un dernier coup pour la bonne mesure.
Fait chier.
Il se laisse tomber contre le mur avant de glisser assis. Il va sûrement devoir rester un bon moment. Enfin, pour lui, un mois n'est qu'une poussière dans son existence, mais il a fortement l'impression que l'entrave autour de son pied fuck up sa notion du temps. L’ennui vient bien plus vite qu'avant. Hey, z'avaient pas parlé de compagnie ? Il lève les yeux, essayant de distinguer une forme dans cette obscurité trop épaisse.

- Wsh y'a du peuple ou bien quoi ?

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Lun 19 Nov - 17:16

Mon nouveau voisin est bien bruyant... comme si j’avais encore besoin de ça. Il s’est bien débattu pourtant, mais avec 2 chasseurs sur lui et un troisième qui pouvait lui sauter dessus aussi à tout moment, il n’avait aucune chance.
Je me demande bien ce qu’il a fait pour se retrouver enfermer ici, avec moi. Quoique... je m’en fiche un peu. Je me suis poussée doucement dans le coin opposé à sa cellule. Je veux rester dans l’ombre. Je ne veux pas que ce personnage vulgaire m’ennuie. Finalement, j’étais bien moi, pendant mes 2 semaines de solitude.
Mais les chasseurs n’ont toujours pas ramenés à manger, c’est bien dommage.

« Wsh y'a du peuple ou bien quoi ? »

Non, il n’y a persoooonne. Je me fais toute petite dans mon coin. Il ne m’a pas vu, il ne m’a pas vu. Il m’a l’air bien bavard en plus, il n’a pas de chance, avec moi qui ne parle plus depuis un an. Je me demande si ma voix est toujours la même. Après tout, pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai vieilli. J’ai senti le poids d’une année supplémentaire peser sur mes épaules. C’est troublant et grisant à la fois.
Mais bref, je m’égare.
Je jette un coup d’œil discret vers la cellule voisine. De quelle « espèce » est mon voisin ? Dieux, créature, demi-sang ?
En faite, ça ne m’intéresse pas.
Il n’y a qu’un Dieu qui m’intéresse et je n’oublierais jamais son visage. Et ce Dieu n’est pas enfermé à côté de moi.

Je me recroqueville un peu plus. J’ai froid, et j’ai faim surtout. Mon ventre gargouille bruyamment. Il a faim. J’espère que mon « voisin » aura fait assez de bruit tout seul pour ne pas m’entendre. Il gargouille une seconde fois.

« ... »

Là c’est sûr, je suis grillée.

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Lun 19 Nov - 18:22

Pas de réponse. Mais un gargouillis. Putain. Non seulement y'a quelqu'un, mais en plus on se fout de sa gueule. C'quoi ça ? Monsieur ou Madame se croit trop bien pour lui répondre ?!
Zélos se lève, s'avance vers -il suppose, la source du bruit.
« HEY ! Réponds quand j'te cause ! T'prends pour qui HEIN ?! T'me prend pour un CON?! » Si y'a bien une chose que le Dieu ne supporte pas, c'est qu'on se moque de lui, surtout les inconnus, et il est pas du genre à laisser tomber ou ignorer un problème quand ça se présente, et là, clairement, cette personne en est un.

« S'tu réponds pas j'te jure j'te péte les dents. » Il n'y voit rien, peu probable qu'il réussisse. Mais si le grognement de sa voix fait flipper l'autre et peux le convaincre qu'il peut lui briser la mâchoire en un mouvement, alors c'est tout gagner.

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Mer 21 Nov - 18:21

« HEY ! Réponds quand j'te cause ! T'prends pour qui HEIN ?! T'me prend pour un CON ?! S'tu réponds pas j'te jure j'te pète les dents. »

Mais ferme-là, j’ai rien demandé à personne moi. Mais si je ne lui réponds pas, il va s’énerver encore plus et deviendra encore plus insupportable. Je voudrais retrouver ma tranquillité, le silence qui m’allait si bien. Mais je crois que je me retrouve affublé de cet abruti pendant encore un bon moment, autant le mettre de mon côté plutôt que contre moi. Surtout le jour où je retrouverais mon cher ennemi, je pourrais avec besoin d’alliés. Que devrais-je faire ? Je ne parle pas, je ne veux pas parler. Je ne veux pas être sociable. Alors faisons comme si j’étais muette. Forgeons-nous une réputation de muette. Après tout, personne n’a jamais eu conscience de ma présence dans la prison. Ça ne changerait pas grand-chose. Forte de cette résolution, je glisse doucement, sans bruit, un peu plus près de la cloison séparant nos deux cellules.
Je quitte l’obscurité tellement protectrice, pour rejoindre la lumière si dangereuse.
Lorsque je suis sûr que le Gueulard m’a vu, je lui fais bonjour de la main. Faites qu’il soit un peu plus calme.

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Mer 21 Nov - 22:14

Et on a les balls de toujours pas lui répondre, ptn de, il va voir le gars de l'autre coté là comment il va prendre CHE-Oh.

La meuf. Pas le gars. Et muette. Bah super. Elle aurait pu le dire plus tôt. Enfin non, pas l'dire, mais genre, l'montrer ? Ouais, enfin, vous avez compris !
Zélos défronce ses sourcils, c'est pas facile de voir mais c'est un peu mieux maintenant qu'elle s'est avancée, il lui fait coucou en retour, les mains toujours enchaînées, c'pas juste, pourquoi elle l'est pas elle !

« Yo. T'qui toi j't'ai jamais calqué, t'nouvelle ? T'peux me zéco en signe j'comprends un pet'. » Merci Miyoko pour les cours.
« Mon blaze à moi c'est Zélos, ou l'autre con qui m'a enfermé m'a rename Dagger, c'classe nan ? J'le hais, mais y'a des couilles pour m'appeler comme ça. Titan, Dieu d'l'ardeur et swag master, c't'en bouche un coin hein ? »
...
Il vient de dire une connerie là non ?
« PAS T'EN BOUCHER UN COIN GENRE HEIN, NAN MAIS FIN VOILA, IMPRESSIONNE QUOI tamèrelatepu j'suis trop teubé ! »
Waouh, deux seconde de conversation unilatérale et il a déjà mis les pieds dans le plat ! Quel talent ! Quel NAZE !

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Jeu 22 Nov - 15:01

Ce Gueulard parle pour deux, littéralement. Il fait les questions et les réponses, je trouve ça impressionnant. Pendant qu’il débite son spitch à la vitesse de l’éclair et qu’il raconte des âneries encore plus rapidement que ça, des gardes entrent dans l’Isolatio, pour nous ramener ENFIN à manger. Un repas frugal se composant de soupe à l’oignon et de pain sec. Mais déjà mieux que rien, vu les conditions de détention.

« Tiens bouffe ça, la Bête. »

Le garde ouvre la petite trappe sous la cellule pour y glisser violemment les plateau, manquant de reverser la soupe. Le même sort est réservé au plateau de... Zélos ? Oui je crois bien que c’est ainsi qu’il se nomme, non ? Ou bien Dagger ? Non je crois que c’est Zélos, ça fait quand même plus... exotique. Mais bon ça montre bien que je n’ai pas saisi grand chose de sa tirade de toute à l’heure.
Les gardes s’en vont enfin. Après avec croqué dans mon pain, je prends ma pierre, tourne le dos au Gueulard et commence à écrire sur le sol de pierre. Une fois que j’ai finis, je me pousse pour laisser à mon compagnon de cellule le temps de lire.

Beth = la Bête (du Gévaudan) -> Humaine

Je montre Beth du doigt puis je me désigne. Je montre ensuite le mot Humaine et montre mes poignets. C’est pour cela que je ne suis pas enchaînée, je suis totalement inoffensive à cause du Nihil.

2 semaines

Je lui désigne la cellule entière, pour essayer de lui faire comprendre que ça fait 2 semaines que je « loge » ici.
Puis avec ma pierre, j’essaye difficilement d’écrire à l’envers pour que Zélos puisse me lire.

Enchantée.

Je tend ma main à travers les barreaux de ma cellule. Quitte à être enfermés ensemble un moment, autant se montrer polie.

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Ven 23 Nov - 21:07

Oh ! Bouffe ! Les yeux de Zélos scintillent de voir le plateau être glissé sous la trappe, il sait pas combien de temps passera avant le prochain, mais il sait que ce stupide Nihil le rend aussi dépendant de la nourriture qu'un humain. Ce qui craint. Ces sales schlagues. Il enfourne la soupe pleine d'eau et le pain franchement rassis en deux sec, grande gueule, grande bouche comme on dit ! Il a encore la bouche pleine quand il lit la réponse de la, bah, Bête.

« Ch'est vrai ça ? T'es une bêchte ? Ch'connais pas le Chébaudan ! » Ouuuh les beau postillons. « CH'est twop SWAG ! ET DEPUIS DEUX CHMAINES ? » Ptn, la pauvre. Deux semaines dans ce vieux trou pourri. Mais il comprend pas, si avec le nihil elle est humaine, pourquoi ils l'ont enfermé ? Ils sont con ?
« Oh ! » Le Dieu avale enfin sa bouffe, essuie les miettes sur sa joue d'un revers de la main avant de serrer celle que Beth lui tend avec un peu trop d'enthousiasme.

« Pourquoi ils t'ont foutu ici ? J'peux t'appeler la Bête ? Ou Beth ? T'préfères quoi ? Moi j'ai craché sur un garde, en plein dans sa face de boloss, dude voulait me rameuter dans ma cellule, mais j'me suis pas laissé manier, d'coup ses potes ont rabouler leur uc me laisser pourrir ici comme toi ! Vieux dék. BAHAHAHA ILS EN ONT PISSÉ DU VERRE J'TE L'DIT ! » Il est mort de rire pour un gars enfermé pour on ne sais combien de temps mais, c'est quand même pas sa faute si ce péquenot était sur la trajectoire de sa bave sacré ! Et puis, la TRONCHE qu'il avait tirée, ohlala, collector.

« Kézako la bête du ...J'ai vos dents ? C'genre, tu fais une collecte de molaire ? Y'a pas une légende comme ça dans les pays récent là, qui vient la nuit pécho les dents ? C'est toi? » Dumbass.

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Lun 26 Nov - 8:59

Ce mec parle vraiment beaucoup trop. Et il pose trop de questions, c’est dur de répondre en n’écrivant que quelques mots sur le sol. Mais bon, si mes interactions sociales se limitent à présent à ça, autant m’y habituer tout de suite. Et puis , c’est moi ou il me prend pour la Petite Souris ? Il le dit d’une manière tellement sérieuse et absurde qu’il m’arrache un sourire.
J’entreprend donc de répondre à ses questions, enfin plutôt à celles donc je me souviens, et à celles que j’ai comprise.
Il parle trop vite et avec un vocabulaire bien peu évolué pour un Dieu.
Je saisis alors ma pierre une nouvelle fois, et tourne le dos à Zélos pour écrire mes quelques mots clés sur le sol.

Mordu un garde

Voilà pour l’explication de ma présence ici. Je lui désigne ensuite Beth et la Bête et hausse les épaules. Qu’il m’appelle comme il veut, je m’en fiche un peu. A vrai dire, depuis que je suis arrivée dans cette prison, tous les chasseurs m’ont toujours appelé la Bête. La Bête par ci, la Bête par là. Mais ça ne me gêne pas, après tout, mes deux noms se prononcent de la même manière.

La Petite Souris

Je barre ensuite ce que je viens d’écrire pour lui signifier que je ne suis pas cette bête là.

J’ai bouffé des gens

La vérité. La raison pour laquelle je ne suis pas dehors, en liberté. La raison pour laquelle, malgré le fait qu’au fond je sois une humaine, je suis considérée comme un danger public. Au fond, je n’arrive même plus à me sentir coupable de cela. Je n’arrive plus à me dire que tout ça est de ma faute. Non, c’est de la faute du Dieu sui l’a maudit. C’est lui qui m’a forcé à tuer tous ces gens. C’est lui qui a tué tous ses gens, qui a leur sang sur les mains, moi je n’ai que leur sang dans la gueule.
Mais à mon tour de poser des questions.

Comment t’es arrivé là ? —> Dagger ?
Pourquoi tu parles comme une racaille (t’es vieux) ?

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Mer 28 Nov - 0:58

« MORDU UN GARDE ???! BAHAHAHA J'AURAIS AIMÉ VOIR SA TRONCHE ! » Et il est mort de rire le Zélos encore une fois, avant de voir qu'il s'était gouré pour la petite souris. Il aimerait bien la rencontrer cette souris, elle doit être super trash !

En parlant de trash.
Le Dieu cligne des yeux plusieurs fois, sa mâchoire serait à terre si on était dans un cartoon.
Et le pire ? C'est qu'elle continue comme si rien n'étais. Il l'aime de plus en plus cette nana. Enfin, il ne va pas s'en plaindre, il adooooore parler de lui.

« AHAH ! Tu veux savoiiir la SUPER histoire de moi ?! Ok ok. Alors, genre, t'vois, j'étais pépouze, au calme de base, j'suis sûr que ces connards m'auraient JAMAIS attrapé, sauf qu'ils ont osé capturer ma sœur ?? Genre, ok, ça se fait trop pas. Du coup, je suis allé péter la gueule du chtars qui l'a prise, sauf que j'me suis téplan de cible, j'ai buté un pote à lui. » Devrait-il vraiment sourire en racontant ça ? C'est pas sa faute si c'est drôle !
« Du coup, l'autre était véner de ouf, il m'a tendu un piège comme un vieux RAT ! Il m'a coupé mes articulations là, j'pouvais plus bouger à cause de ce nihil POURRIS QU'ILS M'ONT FOUTU AVANT QUE J'REGEN putain ! » Déloyal ! Aucune audace ! Combats sans aucun honneur !

« Oh et nan j'suis pas ueiv, j'ai quoi? 5000 piges en années humaines j'crois ? Mdr c'est bien un truc de vous ça, compter en calendrier. Trop chelou. Et j'parle pas comme un caïra ! C'est les gens qui parlais comme ça aux USA quand j'y étais ! C'app MA faute si vous avez tous des langues diff hein. ...Sinon j'pourrais t'causer en ancien grec, mais j'suis pas taincer qu'tu pifferais. »
… Elle est très bien sa façon de parler non ?

« Depuis quand t'parles pas toi ? T'es née comme ça ? T'as fait une allergie en bouffant un humain pas fraichou ? »

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
La Bête du Gévaudan
Créature sanglante
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 22
Messages : 23
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos] Mer 5 Déc - 14:21

Pris au piège... lui aussi il a connu ça. Moi par quelqu’un que j’aimais, lui par quelqu’un qu’il détestait. Dans un sens, je peux comprendre sa colère et son désarroi.
Mais merde il parle beaucoup trop ! Pourquoi je lui pose des questions moi aussi ?!
Et puis bon, à choisir entre le grec ancien et son langage actuel, je ne sais pas lequel des deux je comprendrais le mieux. J’ai déjà beaucoup de mal à suivre ce qu’il raconte, il faut que j’use d’une immense effort de concentration.
Il me demande depuis combien de temps j’ai arrêté de parler. Pas bien longtemps en faite. Seulement une petite année. Et c’est essentiellement la flemme et la réclusion qui ne me donne plus envie de parler. Pourquoi donc se lier à ces gens ? Qu’est ce que j’étais bien, seule dans ma cellule. Que j’ai hâte d’y retourner.
Je griffonne sur le sol une réponse rapide pour Zélos.

J’ai déjà parlé. Silence -> 1 an

Voilà, c’est la seule réponse à laquelle il aura droit pour ça, j’aurais pu lui mentir, mais je déteste mentir. Car je déteste quand les gens me mentent. A mon tour de lui poser une question, il a parlé d’une sœur, je lui demande donc qui elle est. Ça pourrait être utile de le savoir, si jamais je la rencontrais au sein de la prison. Je me demande si elle parle comme Zélos.

_________________

Le jour où je serais motivée, je vous parlerais en #009966
Merci à Chronos pour l'avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos]

Une lumière dans l’obscurité [ft. Zelos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Question] La Foret de Druadan - Hommes dans l'obscurité et questions sur les mots clés [Réponse Officielle]
» [Question] {Un voyage dans l'obscurité} Balrog, Chambre de Mazarboul et Brrron brrron brrron [Résolu]
» [Un voyage dans l'obscurité] Discussion générale
» [cauchemar - Un voyage dans l'obscurité] Discussion générale
» [Question Le Musée Miskatonic] Traqué dans l'Obscurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Catharsis :: Machinae :: Isolatio-
Sauter vers: