Notre Histoire

"Les Dieux, les Déesses, les créatures et leurs engendrés sont tombés. Tous, les uns après les autres, ils ont été condamnés par l'humanité pour les crimes qu'ils avaient commis. Enfermés dans une prison taillée spécialement pour eux, ils sont désormais sous la surveillance des humains afin de s'assurer qu'ils ne seront plus une menace pour personne.
Chacun des prisonnier se voit confié à une escouade humaine chargée de le surveiller; le remettre dans le droit chemin. Vont-ils arriver à faire de ces monstres des pièces indispensables au monde de demain? Telle est la question…”La suite

Nouveautés

08/10 Le Néant se bouge les fessouilles, l'ouverture est proche!
08/10 FORUM OUVERT! Consulter
10/10 Envie de nous parler? Le Discord du forum est juste là! Consulter
03/11 Les Top-sites sont là! Consulter

Coups de


Partagez|

Fierce and fearless Goddess || HEL

Hel
Déesse Nordique d'Helheim
avatar
Date d'inscription : 08/10/2018
Messages : 5
Fierce and fearless Goddess || HEL Mar 9 Oct - 19:00

Hel

Dieux ou non, les vivants se lassent ! Les morts, eux, sont éternels.

Panthéon d'origine / de rattachement : Aile Nord, Pavillon nordique
Age : Je ne me souviens plus bien. Extérieurement on dirait que j’ai la trentaine et ça me va parfaitement.
Orientation : Je n’ai pas de préférence, je crois que les humains parle de “bisexualité” un truc dans ce genre là.
Avatar : Cirilla Fiona Elen Riannon{The Witcher}
Gentille • Prévenante • Émotive même si elle le cache (très) bien • Têtue (surtout quand elle sait qu’elle a tord) • Soupir souvent • Déteste son père • J’insiste, je DÉTESTE mon père • Charismatique • Même si parfois je suis super maladroite • A force de vivre à Niflheim je n’ai plus vraiment peur de grand chose • Je n’aime pas mes pouvoirs • Préfère la force physique et brute • Ne craint pas le froid, mais sensible aux fortes chaleurs • Romantique dans l’âme • Aime les armes des humains comme les épées • Fascinée par la culture humaine en règle général • Curieuse • Sympathique • Impulsive • Couche tard et lève tard • Ventre sur pattes • Adore les animaux • J’ai un faible pour les gens un peu plus âgés que moi (physiquement parlant) • De nature introvertie je me “force” pour avoir l’air à l’aise • Adore discuter • Mais j’apprécie aussi le silence • Pacifiste, il m’arrive de devenir violente si je suis (très) en colère • Intransigeante quand il s’agit de mon “boulot”, même si ça me fend le cœur • Bonne dirigeante de Niflheim • Facilement appréciée par les humains car je suis “accessible” • Léger penchant pour les “déviants”, les gens un peu bizarres • Sadique refoulée • Est-ce que je vous ai dit que je HAIS mon père ?

Pouvoir 1 : Armée des morts ; je peux invoquer squelettes et morts vivants, provenant directement de mes Royaumes. L’avantage, c’est qu’ils ne connaissent ni la faim, ni la douleur et ils ne peuvent pas mourir. Le désavantage, c’est qu’ils peuvent être “désossés” et donc deviennent inutiles. Cependant, je n’ai pas de limite en terme de nombre d’invocations -en tout cas s’il y en a une, je ne l’ai pas encore trouvé et ce malgré la bataille du Ragnarök.
Pouvoir 2 : Invocations des serviteurs ; similaire à mon précédent pouvoir, je peux invoquer Garm, un loup féroce qui garde la caverne souterraine de mon monde, mais aussi Modgud, une jeune géante nordique qui garde le pont Gjallarbru et Ganglati et Ganglot, deux serviteurs qui m’aide à gérer les Neufs Royaumes. Lorsque je les invoque ils deviennent “matériels”, ils peuvent donc réellement agir. Mais tout comme mon armée, ils sont immortels mais à l’inverse ils peuvent ressentir la douleur et la faim.
Pouvoir 3 : Les fléaux ; comme le dit la légende “la Perfidie est son seuil, la Maladie son lit, la Disette son écuelle, et la Faim son couteau”. Bon, en vrai rien d’aussi dramatique est sombre, ou presque. Je possède effectivement des artefacts qui me permettent d'amplifier mon pouvoir, mais même sans je peux rendre malade, affamée ou putréfiée quiconque du moment que j’ai un contact physique avec la personne. Sans les artefacts, je ne peux utiliser ce pouvoir que sur des gens directement et non pas à une plus grande échelle.
Entrave de Nihil : Une série de boucles d’oreilles en métal lisse; 9 anneaux, à l’image des Neufs Royaumes sur lesquels je règne -ou plutôt sur lesquels je régnais. C’est à la fois mignon et un peu humiliant.
Avez-vous été capturé et, si oui, comment? : Je n’avais jamais quitté mon royaume, même pendant les nombreuses guerres. Je n’aime pas trop quitter Niflheim, car à force j’ai perdu l’habitude d’être aux contacts des autres. Mais lorsque j’ai vu mes anciens camarades et amis se faire “enlever” et capturer, j’ai décidé de quitter Eliudnir, mon manoir, pour venir en aide aux miens. En arrivant, je me suis retrouvée face à des humains qui semblaient étrangement faibles mais qui disposaient du fameux “Nihil”. Je me suis fait avoir, alors je n’ai pas opposé de résistance; de toute façon à cause du Nihil je n’avais plus aucunes forces. Maintenant je suis là et je me demande vraiment comment je vais faire pour sortir d’ici sans que ça finisse en bain de sang.

L'ombre derrière la légende
Vous avez conscience que résumer l’histoire d’une vie c’est pas évident ?
Surtout quand cette vie elle dure depuis des milliers d’années ? Bon bon comme vous voulez.

Je sais que j’existe depuis longtemps, très longtemps. Je ne sais plus à quoi ressemblait ma vie enfant, si ce n’est probablement que j’étais dans les pattes de mes parents. Je suis la fille de Loki et Angrboda, un Dieu et une géante. Cela explique peut-être mon quasi mètre quatre-vingt-quinze et mon regard de petite fouine. Je vous laisse deviner de qui j’hérite l’une et l’autre caractéristique.

A l’inverse de ce que les humains croient, je n’ai pas été “jeté” en Niflheim. Sans rire d’où ça vient cette idée exactement ? Je sais qu’Odin -mon grand-père- n’a jamais été le gars le plus doux que le monde ait porté, mais quand même. Peut-être que ça ne faisait juste pas assez dramatique de dire la vérité ? Parce que la vérité, la voilà : il fallait simplement le faire. Donc je me suis dévouée. Ni plus, ni moins. Parce que j’étais une bonne petite fille et surtout … Parce que j’aurais accepté n’importe quel excuse pour quitter Asgard, mon père et mon “frère” Fenrir. Je commençais à fatiguer des disputes, des guerres intestines, moi qui avais toujours été plutôt réservée, discrète et silencieuse. Alors quoi de mieux que le “monde des morts” pour retrouver un peu de paix ?

Je me suis retrouvée à la tête des Neufs Royaumes. Très simplement, je me situais sous Yggdrasil -la troisième racine très exactement. Tous les mondes souterrains m’appartiennent et je devais m’occuper de tout ce qui s’y trouvait. Au sein de Niflheim, là où se situe mon manoir, je faisais en sorte que tout se passe bien. Rapidement, je me suis entourée de serviteurs pour effectuer ma tâche plus facilement -et ne pas être trop seule. C’est ainsi que Garm, Modgud, Ganglati et Ganglot ont rejoint les mondes souterrains avec moi. Je me sentais moins seule et puis, petit à petit, j’ai noué des liens forts avec eux. Surtout avec Garm, qui est comme un membre de ma famille. Autant vous dire que j’ai moyennement apprécié lorsque les humains racontaient que c’était un cousin à Fenrir; vraiment il faut arrêter de vouloir compliquer les choses.

Mon travail, si on peut dire, c’est de m’occuper de toutes les personnes qui ne meurent pas au combat, femmes, hommes, enfants. Ceux morts de vieillesse, de maladie, à cause d’un accident, je les accueille au sein du Niflheim. J’accompagne leurs bateaux afin que la traversée se passe sans encombre, puis je les répartis dans les différents royaumes. Je me sentais utile ainsi et, surtout, je voulais être rassurante. La mort n’a pas l’air d’être un sujet facile pour les humains et mon cœur saignait pour chaque larme versée. C’était touchant de voir les humains à la fois si forts et si faibles, sans parler de leur tradition. Lorsqu’ils ne pouvaient envoyer leurs morts sur un navire, ils rajoutaient des pierres pour que je puisse construire un navire. En vérité je n’en ai pas besoin mais c’est vraiment trop mignon alors je jouais le jeu.

Et puis il y a eu Balder. Fils de mon grand-père, il a été assassiné lâchement. Et je sais très bien par qui : pas besoin d’être un devin pour ça. Son frère avait été accusé injustement et lui aussi se retrouva dans mon royaume. J’étais partagée, entre haine et bonheur. Haine contre mon géniteur, bonheur de revoir des membres de ma famille malgré les tristes circonstances de ces retrouvailles. C’est pour cela que lorsque Hermod, un oncle éloigné, réussi à entrer dans mon royaume et me supplia de le laisser ramener Balder, j’ai accepté. Mais les choses … Ne se sont pas bien passer. Une fois de plus mon père joua les connards de service et Balder ne pu rejoindre le monde des vivants. Il finit par s’exiler au fond de mon Royaume avec son frère, meurtris par la tristesse et la colère : après tout, même les morts peuvent souffrir.

Suite à cela, j’ai coupé définitivement tout lien avec mon père. Je ne voulais plus ni le voir, ni en entendre parler. C’était mieux ainsi. J’ai poursuivis ma vie, ne quittant que rarement le Niflheim ; c’est ma maison et puis les morts me donnent beaucoup plus de travail qu’on ne peut le croire. Oh, j’ai eu le droit à quelques histoires d’amour, quelques aventures et autre situations un peu ambigüe mais … Il est difficile de parler d’amour au fin fond d’un Royaume froid et impénétrable. Mais je reconnais que cela me convenait … À l’époque, tout du moins.

Et puis il y a eu les disparitions. Les enlèvements. Je ne pouvais rester là les bras croisés, face à la détresse de mes semblables. Alors je suis remontée en Asgard, puis sur Terre afin de comprendre ce qu’il se passait. J’ai laissé la régence temporaire de mon Royaume à mes serviteurs -et amis- et je pensais revenir rapidement.

Si seulement j’avais su.
Je me suis fait capturée -et bêtement en plus. Désormais, je vis au sein d’un endroit appelé Catharsis, au fond d’une prison tout aussi froide que mon royaume mais aussi bien moins agréable à vivre pour moi.
Surtout depuis que j’ai su que mon père se retrouvait aussi enfermé ici. Rien que pour cela, j’ai affreusement hâte de pouvoir partir.

Oh et, est-ce que vous pouvez dire aux humains d’arrêter de répandre partout l’idée que j’ai “une moitié de visage putréfiée” ? Non parce que, hormis une belle cicatrice que je me suis fait en arrivant dans les souterrains, je suis loin d’avoir le visage aussi ravagé … Et je trouve ça un peu vexant.
Age: 25 ans wsh !
Comment tu as trouvé le forum ?: BAH TIENS ON SE LE DEMANDE  hu
Un petit commentaire ?: Hâte de voir comment Hel va réagir à la mode topless des grecs 👌
Voir le profil de l'utilisateur
Le Néant
Génèse grouillante
avatar
Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 80
Re: Fierce and fearless Goddess || HEL Mar 9 Oct - 22:22

Validée !

Bienvenue sur le forum

CETTE HELMO JE MEURS. Elle est parfaite, j'ai tellement hâte de la voir évoluer au sein de la prison, AHAHAHAH
Tu es donc validée avec les maracas en ossements humains!

Maintenant, libre à toi d'aller réserver ton avatar & ton appartenance non-humaine si tu... n'es pas humain (logique, merci Néant-obvious!) juste là!

N'oublie pas, également, d'aller lancer un dé pour avoir connaissance de ton premier pouvoir débloqué, juste là!

Également, pour finaliser le tout, si tu le souhaites, tu peux aller flâner du côté des relationships & des liens d'rps! Pour cela, il te suffit de te rendre ici!

Bon jeu parmi nous! ♥️
Le Néant.
Voir le profil de l'utilisateur
Fierce and fearless Goddess || HEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Boîte 15 Extra Boosters EB12 Waltz of the Goddess

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Registres :: Fichiers :: Fichiers conformes-
Sauter vers: