Notre Histoire

"Les Dieux, les Déesses, les créatures et leurs engendrés sont tombés. Tous, les uns après les autres, ils ont été condamnés par l'humanité pour les crimes qu'ils avaient commis. Enfermés dans une prison taillée spécialement pour eux, ils sont désormais sous la surveillance des humains afin de s'assurer qu'ils ne seront plus une menace pour personne.
Chacun des prisonnier se voit confié à une escouade humaine chargée de le surveiller; le remettre dans le droit chemin. Vont-ils arriver à faire de ces monstres des pièces indispensables au monde de demain? Telle est la question…”La suite

Nouveautés

08/10 Le Néant se bouge les fessouilles, l'ouverture est proche!
08/10 FORUM OUVERT! Consulter
10/10 Envie de nous parler? Le Discord du forum est juste là! Consulter
03/11 Les Top-sites sont là! Consulter

Coups de


Partagez|

Arès - The blood, the sweat, the tears

Arès
Dieu Grec de la Guerre
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 17
Arès - The blood, the sweat, the tears Mar 9 Oct - 16:05

Arès

Le sang, la sueur et les larmes

Panthéon d'origine / de rattachement : Grec
Âge : Inconnu
Orientation : Hétérosexuel
Avatar : Ares – Fire Emblem
     Sanguinaire, colérique, impulsif, autant de traits qui caractérisent Arès, totalement vrais, mais bien loin de saisir toute la vérité. Autant d’adjectifs qui le montrent comme le reflet des pires aspects de l’homme. Son nom n’est pas aussi prestigieux que celui d’Athéna. Là où sa sœur veille sur les généraux loin du champ de bataille, lui patauge au milieu des cadavres pour inspirer les soldats. Son office n’est pas aussi noble que celui de sa sœur, et ses honneurs lui sont souvent refusés. Tout cela en a fait un être bien plus profond qu’on ne le croit. Déçu, blessé, défiant, rejeté, passionné d’autres mots pour le décrire.

            Malgré sa réputation sordide de boucher, Arès est un dieu de valeurs et d’émotions. Sa vie n’a pour lui que peu d’importance en comparaison de son sens de l’honneur et de ses sentiments. Il se laisse guider par ses émotions et ses principes, même si cela doit lui en couter, laissant parler ses tripes. Là où certains dieux sont fatigués de leur éternité de vie, lui goûte encore et toujours à la vie avec démesure. Ses colères sont celles du soldat qui voit ses amis tomber, ses peines celles de celui qui s’apprête à mourir, ses amours ceux de l’homme qui rêve intensément de retrouver les bras de sa dulcinée. Loin du personnage insensible décrit par ses détracteurs.
Sur le champ de bataille il offre sa bénédiction à ceux qui font preuve d’honneur, de courage et de force, quel que soit leur camp. Quand une situation le dégoute, il agit sans se soucier des conséquences. Contrairement aux croyances, il ne hait pas la faiblesse, mais seulement ceux qui se complaisent dedans, alors qu’il n’hésitera pas à soutenir quelqu’un essayant de devenir plus fort.




Pouvoir 1 : « Cœur de héros » les guerriers touchés par Arès se sentent revigorés, leur force et leur endurance augmentent, la peur s’efface. Ils le perçoivent comme un rush d’adrénaline et s’en souviennent comme un souvenir flouté par l’excitation.
Pouvoir 2 : « Rage de vaincre » Arès devient frénétique, oubliant ce qui se passe autour de lui, se battant comme un sauvage, mais sa force et sa résistance à la douleur augmentent considérablement, seules les pires blessures peuvent l’incapacité.
Pouvoir 3 : « Arsenaux divins » Arès n’est jamais vraiment désarmé, tirant de nulle part ses armes ou ses armures.
Entrave de Nihil : Une genouillère rivetée à sa rotule droite et qui le fait boiter.  
Avez-vous été capturé et, si oui, comment? : Capturé lors d’une escarmouche en Somalie, a joué sa liberté lors d’un duel contre le chasseur.    
L'ombre derrière la légende
 
  Né de l’union de Zeus et de Héra, Arès est un dieu malaimé de ses deux parents. Sa mère le hait à cause de son caractère violent et impulsif, le reniant pour l’avoir trahi lors de la guerre de Troie. Quant à son père, il ne tolère son fils qu’à cause des liens du sang. Le jeune dieu grandi sous le regard désaprobateur de ses géniteurs, finissant par devenir un être défiant et blessé. Seul la guerre le distrait de la haine de ses parents, ce qui ne fait qu’envenimer leurs relations. Jaloux de sa sœur, il essaye de se montrer plus vaillant, plus fort, plus héroïque, pour qu’on voit en lui une personne valeureuse, l’égale d’Athéna, mais à chaque fois il finit par effrayer les gens qui voient de plus en plus en lui un être sanguinaire et mauvais.

    Après la guerre de Troie, il fuit l’olympe pour se réfugier avec les hommes, se cachant parmi eux en tant que soldat et vivant de violence et de sang. Il alterne la vie de soldat et d’aventurier, combattant lors des guerres et partant à la recherche d’aventures et de gloire en temps de paix. C’est à ce moment qu’il se forge un grand respect pour les hommes, bien meilleurs que les dieux selon lui. Il prend plaisir à guider les meilleurs guerriers et les hommes les plus valeureux vers des sommets, que ce soit en les entrainant, en leur donnant sa bénédiction ou en devenant leurs amis.

    Lors d’une de ses quêtes, il est piégé dans un vase par deux géants guidés par sa mère et ses compagnons de routes sont dévorés par les monstres. Sans l’arrivée inopinée d’Hermès, le dieu de la guerre aurait pu passer l’éternité à attendre, bouillonnant de rage et ruminant de sombres plans. Le messager des dieux se faufile entre les géants endormis et fracasse l’amphore, libérant son demi-frère. Arès massacre les géants et jure de se venger de sa mère. Depuis lors, il considère Hermès comme une personne honorable et un ami sur lequel compter, n’hésitant pas à lui venir en aide lorsque ce dernier est dans une situation épineuse.

    Avide de revanche, il reprend sa place de dieu en grandes pompes, n’hésitant pas à offenser son père et sa mère au passage. Les guerres des mortels ne lui suffisent plus, sa soif de discorde se porte sur ses frères et sœurs en n’hésitant pas à contrarier les plans de ceux qu’il juge responsables de sa misère. Il tue méthodiquement chaque protégé de sa mère, n’hésitant pas à les humilier pour les priver de gloire.

     Durant cette période, il entretient une liaison avec Aphrodite, mais Helios le trahit et les deux amants sont humiliés par les autres dieux ce qui ne fait qu’attiser le courroux d’un Arès déjà bouillonnant. Il confronte le dieu solaire et manque de le tuer, son père arrêtant sa main à temps. Pour le punir, Zeus envoie son fils parmi les humains, enchaîné et blessé, déclarant que s’il souhaitait vivre comme une bête, il n’avait qu’à en devenir une. Un marchand d’esclave le trouve meurtri et agonisant, profitant de cette occasion, et ignorant de la nature de son captif, il le revend pour servir de gladiateur au Colysée.

     La situation le satisfait un certain temps, mais la lassitude le prend, puis se rendant compte du traitement des esclaves par leurs geôliers indolents, il décide de se révolter. Les gladiateurs s’enfuient en semant la mort parmi la ville, mais leur échappée sauvage est meurtrière, tuant la moitié des hommes le premier jour. Poursuivi par l’armée régulière, les révoltés se resignent à mener un dernier carré. Ils sont exterminés, mais Arès arrive à s’en sortir en fuyant. La honte le torture, et il décide de ne plus se montrer aux autres dieux, pour ne pas leur donner la satisfaction de le voir ainsi.

     Depuis il participe à chaque guerre qui se déroule sur terre, errant de continents en continents pour se nourrir de la violence des champs de bataille tout en s’assurant de ne pas se faire remarquer. Il est capturé lors d’une guerre civile en Somalie où un chasseur l’attire dans une usine abandonnée. Las de sa fuite, il propose un duel à l’amiable à l’humain, enfilant un anneau de nihil pour se battre à armes égales. L’homme gagne et Arès accepte sa capture docilement, espérant pouvoir au passage se venger des autres dieux.
Âge: 22
Comment tu as trouvé le forum ? On m'a forcé la main
Un petit commentaire ? Euuuuuuuuuuuuuh
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos
Titan Grec de la Force
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 11
Re: Arès - The blood, the sweat, the tears Mar 9 Oct - 18:07

WESH POTO!
Bienvenue :EYES:

_________________
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Le Néant
Génèse grouillante
avatar
Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 80
Re: Arès - The blood, the sweat, the tears Mar 9 Oct - 20:12

Validé !

Bienvenue sur le forum

...Avoues, vous vous êtes mis d'accord entre grecs pour faire le comité des cassos, c'est ça? :/
JUST KIDDING, TON PERSONNAGE EST PERFECT ET TA FICHE ENCORE MIEUX! Hâte de voir Arès en jeu
Tu es donc validé, va donc casser des genoux!

Maintenant, libre à toi d'aller réserver ton avatar & ton appartenance non-humaine si tu... n'es pas humain (logique, merci Néant-obvious!) juste là!

N'oublie pas, également, d'aller lancer un dé pour avoir connaissance de ton premier pouvoir débloqué, juste là!

Également, pour finaliser le tout, si tu le souhaites, tu peux aller flâner du côté des relationships & des liens d'rps! Pour cela, il te suffit de te rendre ici!

Bon jeu parmi nous! ♥️
Le Néant.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Arès - The blood, the sweat, the tears

Arès - The blood, the sweat, the tears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» Terrain de blood bowl
» Blood Bowl : tactiques et techniques.
» Blood Ravens
» Blood Bowl edition legendaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Registres :: Fichiers :: Fichiers conformes-
Sauter vers: