Notre Histoire

"Les Dieux, les Déesses, les créatures et leurs engendrés sont tombés. Tous, les uns après les autres, ils ont été condamnés par l'humanité pour les crimes qu'ils avaient commis. Enfermés dans une prison taillée spécialement pour eux, ils sont désormais sous la surveillance des humains afin de s'assurer qu'ils ne seront plus une menace pour personne.
Chacun des prisonnier se voit confié à une escouade humaine chargée de le surveiller; le remettre dans le droit chemin. Vont-ils arriver à faire de ces monstres des pièces indispensables au monde de demain? Telle est la question…”La suite

Nouveautés

08/10 Le Néant se bouge les fessouilles, l'ouverture est proche!
08/10 FORUM OUVERT! Consulter
10/10 Envie de nous parler? Le Discord du forum est juste là! Consulter
03/11 Les Top-sites sont là! Consulter

Coups de


Partagez|

may the gods ever protect you | miyoko

Miyoko Asano
Oracle
avatar
Date d'inscription : 04/09/2018
Messages : 16
may the gods ever protect you | miyoko Jeu 13 Sep - 16:08

Miyoko Asano

May the Gods protect me.

Nom & prénom(s) Miyoko Asano
Âge : 18 ans
Orientation : Hors de propos
Métier : Apprentie éventailliste dans la boutique de ses parents
Que pense-t-elle de Catharsis ? : Elle y vit depuis 13 ans, et elle s'y est habituée. Elle était un peu nerveuse au début, à cause du déménagement, mais aussi à cause de l'ambiance qui y règne.
Avatar : Nezuko Kamado - Kimetsu no Yaiba
Miyoko aime. Elle aime sa famille, elle aime ses amis, elle aime silencieusement et sans conditions. Elle aime jusqu’à ce qu’on lui montre qu’elle perd son temps. Elle aime les autres plus qu’elle ne s’aime elle.

Miyoko est très en phase avec ses émotions. Elle pleure quand elle veut pleurer, se met en colère quand elle veut crier, elle rit et des pattes d’oie se forment au coin de ses yeux ; elle est spontanée. Il le faut bien, pour faire comprendre ce que l’on ressent aux autres. Elle connaît sa spontanéité, sait qu’elle est plus facile à cerner ainsi ; elle ne se cache pas.

Elle est très attachée aux arts traditionnels que l’on pratique dans la boutique de ses parents. Elle y pratique la calligraphie, le koto, et apprend à fabriquer des éventails avec ses parents. Elle veut aider ses parents à faire rayonner leur culture, qui est un peu la sienne aussi. Même si elle a le sentiment d’avoir toujours appartenu à Catharsis, maintenant.

Elle n’a pas de mal à s’imposer, Miyoko, et ce malgré son mutisme. Parce qu’elle s’accroche aux gens, elle réclame leur attention par le toucher, elle tape dans ses mains et frappe du pied au sol. Elle s’explique par gestes pour faire vite, par langue des signes lorsque c’est possible, par écrit quand il n’y a vraiment pas le choix. Mais elle s’exprime, par tous les moyens possibles. Elle n’est pas violente et ne lève la main sur personne, mais elle n’hésitera pas à se faire entendre si elle en ressent le besoin.

Elle est très friande de contacts physiques, parce qu’ils signifient parfois plus que les mots. Elle a besoin de serrer sa famille dans ses bras, de les sentir près d’elle. De savoir qu’ils existent au même titre qu’elle. Elle est un peu perdue, Miyoko. Elle a peur que les gens disparaissent, peur de perdre ses repères, d’être seule.

Mais elle ne sera pas seule. Pas pour l’instant, en tout cas. Ca a beau être fatigant, le Plan Astral lui permet d’être entourée. Brièvement. Par des visages toujours différents. C’était un peu effrayant au début, mais on s’y fait. Et eux aussi se font à sa présence. Elle n’a plus peur. Elle les connait depuis presque toujours, de toute façon.

L'ombre derrière la légende
Silence




Le bébé naît. Pas un bruit.




Silence
Elle n’a pas de problèmes d’audition ; sa voix ne sort pas, c’est tout. Ses parents se sont habitués. Elle a toujours vécu comme ça. Tout le monde dans le village le savait, tout le monde essayait de l’aider. Miyoko a toujours reçu son éducation à la maison, et n’a jamais manqué de socialisation. Il aura fallu tout un village pour élever cet enfant. Puis la famille a déménagé, et d’un seul coup, ça n’était plus aussi drôle. Catharsis, c’était plus grand, plein de visages inconnus, une maison différente, de nouveaux repères à prendre. C’était nul.

Miyoko restait facile à vivre dans son nouvel environnement, mais demandeuse d’attention. De plus en plus d’attention. Lorsqu’elle ne pouvait en recevoir, on l’envoyait s’isoler dans sa chambre. Et oh, comme elle avait horreur de ça. Au début, sa colère la faisait s’endormir ; c’est fatigant de faire un caprice. Puis petit à petit, en grandissant, elle apprit à prendre ces instants pour elle. Pour se reposer. Méditer en écoutant le son de la cloche, comme le lui avait appris maman. Et elle a commencé à voyager.

Quand elle a eu 6 ans, elle est arrivée dans le Plan Astral, complètement à l’improviste. Ca l’a terrorisée ; il y avait des gens, des gens qui lui parlaient, qui essayaient de lui expliquer. Mais ils étaient tous trop imposants, trop grands.
Ma maman m’a dit de pas parler aux inconnus !” leur dit-elle, avant de plaquer ses mains devant sa bouche. C’était sa voix ? Sa voix à elle ? C’était mot pour mot ce qu’elle avait voulu dire, mais ses mots ne semblaient pas venir de sa bouche. Elle n’était même pas sûre d’avoir parlé en japonais. Elle voulait rentrer, mais ne savait pas comment faire. Trop de voix, trop d’attention ; elle cherchait une porte. Et puisqu’elle ne la trouvait pas, elle décida de demander son chemin. Elle était déjà perdue, que pouvait-il arriver de pire ?
C’est Zelos qui lui a expliqué (à sa façon) ce qui était en train de se passer. Et elle n’était pas sûre de tout comprendre. Trop compliqué. Elle voulait juste dormir, au point où elle en était. Rentrer chez elle et dormir, parce que Zelos était un peu bizarre, et quand Kratos est arrivée après, Miyoko a eu la trouille.
Dormir.

A son réveil, elle était encore plus perdue qu’auparavant. Elle avait la sensation que tout ça était bien trop réel, mais tellement onirique. Alors elle commença à poser des questions. Tu connais Zelos ? Et Kratos ? J’ai fait un rêve où je parlais hier, c’est normal ? Quelle chance d’habiter dans une ville où les informations circulent bien ! Quelle malchance cependant de n’avoir que 6 ans et de ne pas pouvoir rechercher ce qu’on veut comme on le veut. Les adultes ne répondaient jamais concrètement à ses questions, exaspérant de plus en plus Miyoko. Sa seule piste demeurait ce que Zelos avait appelé le Plan Astral.
Alors elle y retourna. Et c’était toujours aussi épuisant. Mais elle s’y habituait. Elle pouvait courir, sauter, rouler avec d’autres gens, elle pouvait poser toutes les questions qu’elle voulait et se faire plein d’amis ; c’était vraiment bien d’être un oracle.
Même si elle ne saisissait pas entièrement le sens de ce mot, elle comprenait qu’elle avait un rôle à jouer. Être une voix et porter un message aux autres voyageurs du Plan Astral. Pour l’instant, elle voulait juste jouer !

Au fil des années, Miyoko prit conscience de certaines choses. Premièrement, qu’elle ne pourrait pas jouer toute sa vie. Deuxièmement, qu’elle pouvait choisir de dédier sa voix à un dieu uniquement, qui la guérirait en retour. Troisièmement, qu’il n’était pas bon d’être un oracle à Catharsis. Alors elle faisait profil bas ; vivre et travailler dans la boutique de ses parents lui permettait de rester discrète dans sa vie de tous les jours. C’était rassurant. Mais à chaque visite sur le Plan Astral, elle découvrait que d’autres divinités avaient été appréhendées. Elle leur parlait de ce qu’il se passait en dehors de la prison, et elle sympathisait. Elle aimait voir des visages familiers. Le Plan Astral, c’était un peu sa deuxième maison.

Ce qui était alarmant, c’était le discours que tenaient ses parents. Bien fait pour eux, disaient-ils, trop d’orgueil, ils n’ont que ce qu’ils méritent dans cette prison. Et Miyoko ne comprenait pas. Qu’est-ce qu’ils ont fait de mal ? Aujourd’hui, Miyoko est tiraillée entre sa famille et son devoir.

Mais ultimement, sa loyauté va aux dieux qui ont su écouter sa voix.
Âge: 21 ans
Comment tu as trouvé le forum ? hihi
Un petit commentaire ? HEWWO


Dernière édition par Miyoko Asano le Mar 9 Oct - 19:11, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Zélos
Titan Grec de l'Ardeur
avatar
Date d'inscription : 12/09/2018
Messages : 28
Re: may the gods ever protect you | miyoko Mar 9 Oct - 1:18

*signe les papiers d'adoption*

_________________
RS FICHE

Hurle en #164D76 HEL M'A FAIT MON VAVA WSH IL EST AWESOME POSSOME HEIN
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos
Titan Grec de la Force
avatar
Date d'inscription : 07/09/2018
Messages : 11
Re: may the gods ever protect you | miyoko Mar 9 Oct - 13:23

*Imite son frangin à couette moche :/* ♥️

_________________
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Le Néant
Génèse grouillante
avatar
Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 80
Re: may the gods ever protect you | miyoko Mar 9 Oct - 20:19

Validée !

Bienvenue sur le forum

CETTE ENFANT EST PARFAITE, JE L'AIME TRES FORT! Et on va la protéger. Enfin, on va essayer *sweats* Tu est validée sans la moindre hésitation!

Maintenant, libre à toi d'aller réserver ton avatar!

Également, pour finaliser le tout, si tu le souhaites, tu peux aller flâner du côté des relationships & des liens d'rps! Pour cela, il te suffit de te rendre ici!

Bon jeu parmi nous! ♥️
Le Néant.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: may the gods ever protect you | miyoko

may the gods ever protect you | miyoko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Fan-Art] To serve and protect Turaga Dume
» Recrutement de Zhx-protect
» 03/11 - PTQ Born of the Gods - Ludwigshafen
» Magic Online Pro Tour Born of the Gods Qualifiers
» 08/09 - PTQ Born of the Gods - Metz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Registres :: Fichiers :: Fichiers conformes-
Sauter vers: