i'll never let you behind, my friend • anubis

Thot
ThotDieu Egyptien de la Connaissance
Date d'inscription : 13/09/2018
Messages : 11
Profil Académie Waverly
Lun 7 Jan - 22:17
Il se souvient que son corps a été traîné, il se souvient de l'étrange odeur de ce bâtiment. De cette étrange sensation lorsqu'il a franchit ses murs ; mais un sourire étirait ses lèvres. Parce qu'il sait qu'il ne sera pas seul entre ses murs.
Après une étrange procédure qu'il a parfaitement mémorisé bien qu'il s'agisse de la première fois, Thot est conduit vers ce qu'ils désignaient comme étant le pavillon égyptien. Rapidement, tout se met en place dans son esprit ; tous les dieux sont donc capturés et emmenés ici puis soignés et répartis selon leur panthéon.

Lorsqu'il arrive dans l'aile égyptienne, son escorte armée disparaît. Ce qui lui laisse, enfin, le temps de masser son oreille sur laquelle on a apposé un étrange bijou. Lorsque ses doigts effleurent le dit objet, il reçoit une petite décharge qui le dissuade de toucher davantage ce fardeau. Alors il avance, rencontrant des visages familiers qu'il ne manque pas de saluer ; on l'accueille avec respect mais non sans peine. Il est vrai que se retrouver en ces lieux n'est assurément pas bon signe.

Après s'être un peu familiarisé avec les nouvelles us et coutumes présentées par ses congénères, Thot reprend sa route à travers l'aile. Il avance, découvrant les alentours avec un oeil à la fois curieux et admiratif ; malgré sa condition -leur condition à tous- le dieu égyptien doit bien admettre que le travail réalisé est remarquable, pour une prison.
Bientôt, il ressent une aura qu'il connaît bien, une présence qu'il affectionne.

Il regarde autour de lui et finit par apercevoir cette longue crinière noire qu'il apprécie tant. Un sourire ourle doucement ses lèvres. Penché au dessus d'un livre, Thot l'observe avant de s'approcher doucement, s'arrêtant à ses côtés avant de s'asseoir et de regarder le livre entre ses mains.

« Je vois que tu ne perds pas tes bonnes habitudes, mon ami. Est-ce intéressant ? »
Anubis
AnubisDieu de l'Outre-Monde Egyptien
Date d'inscription : 30/12/2018
Messages : 19
Profil Académie Waverly
Dim 13 Jan - 9:42
Why you here...WHY?

Il m’est très difficile de quantifier le nombre d’heures, de jours, de semaines, de mois et peut-être même d’années que j’ai passées ici. A vrai dire, je n’en sais que peu à ce sujet. Je n’ai jamais été très à cheval sur ce point-ci et ait toujours éprouvé une difficulté certaine à me situer clairement sur un calendrier régit par les humains. Mon rôle est d’être le seigneur de l’Outre-Monde. Là-bas, le temps n’est qu’accessoire. Il ne sert pas à donner un ordre d’idée précis sur ce qui se passe. C’est une habitude qui ne m’a pas quitté depuis mon arrivée ici. Pourtant, je ressens bien le manque occasionné par la non présence de mes plus chers autour de moi.

Mais dans le même temps, je suis ravi qu’ils ne soient pas ici, avec moi. Cela signifie qu’ils sont encore libres comme l’air. Je préfère cette pensée-là. En attendant, je peux toujours lire l’un des rares livres que j’ai pu trouver ici. Qu’espérais-je en me plongeant dans celui-ci ? Je ne saurais le dire. Peut-être une distraction supplémentaire. Après tout, je ne puis me permettre d’aller quérir le temps de Perséphone à la moindre occasion. Elle a tout autant besoin de sa tranquillité que j’ai besoin de mon propre espace. C’est compréhensible. Malgré notre communion au sujet des mondes souterrains, chacun doit rester chez soi, de temps en temps.

C’était dans cet optique que je poursuivais ma tâche, pensant que je ne serais dérangé par nul être ici-bas. Je me trompais. J’aurais sans doute mieux fait de ne pas baisser ma garde et mes sens à ce point. Car, lorsqu’une voix que je n’avais pas besoin de vérifier pour en reconnaître le timbre s’invita près de moi, les yeux suivirent son épicentre. « …Thot… »

Je ne pouvais y croire. Quel malheur ! Et désormais, voici que ma vision se troublait. Mes larmes coulaient à flots. Je ne parvenais plus à les arrêter.


2981 12289 0
Thot
ThotDieu Egyptien de la Connaissance
Date d'inscription : 13/09/2018
Messages : 11
Profil Académie Waverly
Mar 15 Jan - 15:46
Il murmure son nom et son visage, déformé par la surprise, finit bientôt par être inondé de larmes. Le dieu du savoir ne peut qu'esquisser un sourire, à la fois bienveillant et désolé, avant de tendre le bras ; il l'attrape sans plus de cérémonie, venant serrer le corps de son ami contre le sien. Une étreinte sincère durant laquelle la main de Thot vient tapoter amicalement le dos d'Anubis.

La situation n'est pas aussi heureuse qu'elle en a l'air ; ils sont désormais prisonniers des humains, privés de leurs mouvements et de leur essence. Mais Thot sourit, Thot ne peut que sourire alors qu'il a retrouvé son ami le plus cher. Celui qui s'est sacrifié sans hésiter pour lui. Celui que Thot ne pouvait décemment pas abandonner à ce triste sort, seul.

Après cette longue étreinte, Thot libère le dieu des morts, venant poser ses mains sur ses joues qu'il essuie de ses pouces ; son front contre le sien, et un sourire aux lèvres, Thot l'observe.

« Allons, mon ami, cache le bien que tu fais, imite le Nil qui dissimule sa source. Sèche donc tes larmes, mon frère. »

Thot se redresse, venant déposer un baiser sur le front de son ami avant de libérer sa mâchoire, s'écartant un peu de lui pour regarder autour d'eux.

« Pardonne-moi d'avoir tant tardé. » Il le regarde à nouveau, sans se démunir de son sourire bienveillant. « Je ne saurais jamais assez te remercier pour le sacrifice que tu as fait pour moi. Mais je ne pouvais me résoudre à te laisser ici subir le sort qui m'était initialement destiné. Rien ne pourrait rembourser pareille offrande, alors laisse-moi passer le temps qu'il nous reste à tes côtés, Anubis. »
Anubis
AnubisDieu de l'Outre-Monde Egyptien
Date d'inscription : 30/12/2018
Messages : 19
Profil Académie Waverly
Mer 16 Jan - 9:31
Why you here...WHY?

Je sens son étreinte et ne puis que lui rendre. Cet ami qui me connait sans doute mieux que personne ; celui à qui j’ai confié le destin de ma fille s’il devait m’arriver malheur. Celui pour qui je n’ai pas hésité un instant à me jeter dans les filets des chasseurs de Catharsis. Car je savais qu’il valait mieux sauver le savoir que le chef du royaume souterrain. Mais il est là, malgré tout. Il est là, avec moi.

Je ne saurais réprimer le sentiment qui m’envahit tout entier. Maelström de paradoxes. J’ai eu si peur pour lui, après avoir été capturé. Si peur. Et j’ai tant souhaité qu’il ne soit jamais attrapé, lui aussi. Pourtant, une partie de moi ne peut s’empêcher d’être heureux de le voir ici. Si mes larmes continuent de couler, elles s’apaisent quelques peu. Je me redresse pour offrir un sourire lunaire à mon ami. « Tu parles comme si nous étions condamnés à disparaître sous peu. Comme si Apophis avait englouti le soleil… Pourquoi de si sombres mots, mon frère ? »

Je sens ma respiration être saccadée, par moment. Je pose encore ma tête contre l’épaule de Thot, pour mieux respirer son odeur. Il est là. « As-tu vu d’autres de nos pairs, à l’extérieur ? » Je sais bien que Thot jamais ne fut spécialement proches de nos confrères et consœurs. Beaucoup, ne sachant pas d’où il émergeait, le mettait plus ou moins consciemment à l’écart. Je n’ai jamais agis ainsi, mais cela est encore une autre histoire à conter. En attendant, je constate que les humains ne l’ont pas abimé autant qu’ils l’avaient fait avec moi. Je suis rassuré sur ce point.


2981 12289 0
Thot
ThotDieu Egyptien de la Connaissance
Date d'inscription : 13/09/2018
Messages : 11
Profil Académie Waverly
Jeu 14 Fév - 15:30
Le sourire de son ami étire le sien ; Anubis est en bonne santé, malgré le triste spectacle de sa capture et le cri déchirant qu'il a laissé dans les souvenirs de Thot. L'argenté laisse son ami parler, l'étreindre ; lui rendant son attention comme si cela faisait déjà une éternité qu'ils ne s'étaient vus. La notion de temps est très vague pour des gens comme eux, même pour Thot, bien qu'il surveille les astres constamment.

Thot secoue négativement la tête aux interrogations de son ami, laissant un sourire chaleureux ourler ses lèvres.

« Je crains malheureusement qu'Apophis ait, tout comme nous, d'autres préoccupations. »

La main de Thot se perd mécaniquement dans les longs cheveux sombres d'Anubis ; il ne pourrait s'en lasser. Voir ses doigts disparaître dans les ténèbres soyeuses de sa chevelure, c'est reposant pour lui, ironiquement. Lui qui pourtant veille à maintenir l'incarnation de l'obscurité, Apophis, loin du soleil.

« Je n'ai malheureusement croisé la route d'aucun de nos frères et sœurs. »

Thot conserve son sourire bien qu'une pointe de tristesse lui pince le coeur ; il n'a jamais vraiment pu se mêler au reste du panthéon égyptien. Il inspirait un profond respect mêlé à une sorte de crainte, ou d'indifférence. Parce que ses origines sont inconnues. Et Thot n'a jamais été prompt à imposer sa présence aux autres, alors il restait à l'écart, se contentant de répondre aux requêtes qu'on lui demandait.

S'il n'avait pas eu Anubis à ses côtés, peut-être aurait-il définitivement choisi la solitude et la méditation.
Et, alors que ses doigts, toujours perdus dans ses cheveux, semblent effleurer quelque chose au niveau de sa nuque, Thot fronce légèrement les sourcils. D'un geste délicat, il découvre la nuque d'Anubis pour y découvrir de drôles de petites boules. Il ne met pas longtemps à comprendre de quoi il s'agit et se redresse pour capter le regard de son éternel ami.

« Je suis désolé, Anubis… t'ais-je fait mal ? »

Ce sont des yeux inquiets qui se plongent dans ceux du dieu souterrain. Thot s'en veut énormément ; si Anubis ne l'avait pas protégé, peut-être serait-il encore en dehors de ses murs, à jouir de sa liberté. Le dieu du savoir pivote légèrement la tête pour dévoiler sa propre étreinte de nihil.

« C'est encore douloureux puisque je viens d'arriver… qu'en est-il de toi ? »
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly