Between Death and Madness ~ ft. Perséphone

Anonymous
InvitéInvité
Profil Académie Waverly
Between Death and Madness ~ ft. Perséphone EmptyJeu 3 Jan - 12:11

Between Death and Madness
Have you lost someone who you care about ?


Pourquoi donc ce visage contrit dans les ténèbres ? Peut-être que la lumière l’a à nouveau quittée ? Non, voilà qu’il sourit, ce bel ange. Il sort de sa cage lorsqu’il le peut, ce bel ange. Mais que pense-t-il ce bel ange ? Son œil émeraude est perdu dans le lointain. Songe-t-il ? Il semble perdu, oui, complètement soumis à ses pensées et à ses pensées. Alors, le voilà qui sourit. Avec lenteur, avec une grâce contenue. Il observe les gardes venus le sauver des ténèbres de sa cellule… Un endroit devenu étouffant depuis longtemps. Il ne pouvait plus travailler sereinement depuis de longs jours et cela l’agaçait un peu, il est vrai. Alors, pour se calmer, le bel ange sortait. Il observait les alentours, les couloirs blancs. Les gardes qu’il avait l’habitude de voir. Le temple de l’habitude était longtemps ancré en lui, c’est vrai. Il n’aimait pas que les choses changent. Un peu paradoxal quand on le regarde, non ? Qu’importe. Le voilà qui observait les environs… Il s’avança lentement dans le hall commun à toutes les créatures. Oh ! Pardonnez-moi, je n’avais pas remarqué que Ecclesia avait saisi un tissu qu’il devait coudre pour passer le temps. Peut-être que cela faisait partie de ses privilèges ? Qu’importe, du moment qu’il était calme. Et c’était le cas.

Le bel âtre alla s’asseoir dans un coin du hall en poursuivant de coudre une robe. Elle était noire, un ruban violacé s’entrecroisait comme un corset. Il observa avec attention chaque parcelle de couture et les arrangea au mieux. Il ajouta quelques morceaux de tissus. Il était caché dans cette robe pour y ajouter des jupons, la taille était parfaite, la robe tombait, magnifique. Peut-être est-ce qu’il y avait un peu d’inspiration japonaise pour la coupe seulement. C’était magnifique. Longue, elle commençait à être vraiment impressionnante et pourtant, il n’avait même pas terminé. Il pesta… Avait-il réellement oublié… Non, il les avait prit. Sur le corset de la robe, il termina de placer un plus gros ruban sur le devant. Toujours violet. Savez-vous que le violet est la couleur du deuil dans l’art ? Parfait. Tournant son regard dans la pièce, il s’était relevé, ce petit ange. Il observa aux alentours et trouva la morphologie parfaite pour cette robe. Avait-il pris les mesures de cette personne ? Pas du tout. Mais il savait que cela allait parfaitement à cette déesse.

Il s’avança rapidement vers elle et toucha son bras pour attirer son attention.

« Je vous prie de bien vouloir m’excuser du dérangement, mais … Puis-je vous quémander pour essayer cette robe ? … Je pense qu’elle vous ira parfaitement. Bien entendu si vous ne voulez pas tout de suite, j’attendrais, loin de moi l’envie de vouloir vous encombrer de pareille demande… Après tout, c’moi qui viens vous embêter dans votre zone de confort et... »

Il reprit ses esprits et rit nerveusement, il s’excusa brièvement et observa la belle déesse… Il secoua la tête de gauche à droite. ;

« Où sont donc mes manières, je me nomme Ecclesia Morgën ! Et… Je m’excuse encore de vous déranger. »

Il sourit. Et quel sourire. Il semblait si pur, ce démon. Il semblait si calme et pourtant à l’intérieur quelque chose hurlait pour pouvoir sortir. Pour l’instant il était stable, alors tout allait bien, n’est-ce pas ?

anglycanne sur epicode
Persephone
PersephoneDéesse Greque des Enfers
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 24
Profil Académie Waverly
Between Death and Madness ~ ft. Perséphone EmptyJeu 10 Jan - 15:16

SERAFEIM
Ecclesia

PERSEPHONE
Περσεφόνη

U look like a dress up doll
Plus ça va, plus le temps paraît long ici.
Et est-ce que c'est juste toi où est-ce qu'on dort de plus en plus mal aussi ? Est-ce que tu as vexé Morphée d'une manière ou d'une autre ? Bon être épouse d'Hadès n'a jamais du joué en ta faveur à ses yeux mais ...
Nah, c'est pas Morphée. Le problème là, c'est le profond malaise qui t'as pris au réveil. Et qui t'as foutue dans une sale humeur pour le reste de la journée - parce que tu as toujours été douce et patiente quand la journée commence mal, hahah..

Bref. Tu passais le temps plus ou moins comme tu pouvais jusqu'à te faire interpeller par.
Par ?
uh.
Aucune idée. Sa tête te dis bien quelque chose, tu as certainement du l'apercevoir ici ou là dans la prison, mais tu ne lui as jamais adressé la parole, c'est certain.
Il s'explique, s'embrouille, tourne et retourne entre les mots et les excuses et quelque part, cette attitude te tire un sourire léger. Enfin il se présente et tu penches un peu la tête avant de prendre la parole.

"Enchantée. Je suis Perséphone."

Avant que tu te présente sous un autre nom, les humains auront eu le temps de recommencer à prier Zeus en masse et Zeus de se mettre à l'abstinence et ... Bref, on a saisi l'idée.
Tu tends une main délicate vers le tissu dont il est question, un regard interrogateur lancé à celui qui te fais face.

"Vous permettez que je ... ?"

Attendant que la permission te sois laissé, ou au moins qu'il relâche sa poigne sur la création pour que tu puisses l'attraper, tu finis par tendre les bras, l'exposant devant toi, tes yeux clairs parcourant la robe.

"C'est vous qui l'avez faites ? Elle est sublime ..."

As-tu encore besoin de prononcer ton accord après le murmure admiratif qui a prononcé ce compliment ? Tu en doutes fortement, et pourtant, tes lèvres laissent de nouveau passer ta voix, ton regard toujours accroché à la tenue en question.

"Vous êtes vraiment doué. Je n'ai rien à faire pour l'instant alors, je l'essayerais avec plaisir"

Un nouveau sourire léger de ta part.
Parfois ta confiance innée ressort encore. Et tu n'as jamais soigné ta curiosité. Or, cette robe et son créateur te rende très curieuse alors ....