It's play time ! ❞ – ft. Kay

L. « Dragon » Cadelían
L. « Dragon » CadelíanScientifique instigateur
Date d'inscription : 22/12/2018
Messages : 16
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay EmptyVen 28 Déc - 15:56


“I realized one day that I hate this world.
Let's play a game
Ft. Kay Keeh




Confortablement assis par terre, le dos contre une bibliothèque et un gros coussin sous ton royal fessier, tu feuilletais distraitement un épais journal posé devant toi. Des tas de notes parsemaient le sol tout autour de toi, causant des mini-crises silencieuses chez le bibliothécaire dès qu'il passait à proximité. Ça t'amusait, bien entendu, et tu le faisais exprès. En tant que chef scientifique, tu disposais bien évidemment d'un bureau parfaitement équipé, mais parfois il te prenait l'envie de quitter les murs blancs de ta pièce de travail et d'investir un lieu plus... chaleureux. Après tout, juste après être un brillant scientifique, tu étais un dévoreur de livres au plus haut niveau.

Assis en tailleur, tu continuais à annoter tes documents en sifflotant gaiement -une raison de plus de causer un arrêt cardiaque chez le bibliothécaire-, en attendant une visite. Depuis quelques temps, et tu ne saurais dire combien de temps exactement puisque tu ne prêtais guère plus attention à ça, tu te sentais... observé ? Pas réellement non. Suivi ? Non plus. Non, c'était plus... moins subtil. Tu croisais régulièrement, trop régulièrement pour être honnête, un des gardiens de Catharsis. À vrai dire, il n'avait pas été difficile de comprendre que cet énergumène te tenait à l’œil. Pourquoi ? Prr, tu n'en savais rien, mais tu trouvais ça drôle. Tu t'étais déjà plutôt bien amusé, depuis. Tu n'avais certes pas participé à la création de Catharsis mais tu connaissais suffisamment bien les lieux que pour savoir par où passer pour "disparaître". Les recoins cachés n'avaient aucun secret pour toi, et tu t'étais bien éclaté à le laisser te suivre avant de filer à l'anglaise.

Aujourd'hui, tu passais à la vitesse supérieure. En vérité, tu voulais savoir pourquoi, subitement, l'homme aux cheveux verts (et juste pour ça, il montait un peu dans ton estime) semblait te surveiller. Alors tu l'avais convoqué dans ton bureau, prétextant un rapport mal rempli, de la paperasse manquante. Tu l'avais convoqué dans ton bureau. Bureau dans lequel tu n'étais pas. Raison pour laquelle il trouverait un joli post-it rose sur ta porte, mentionnant que tu étais aux archives, ou à la bibliothèque, tu ne savais pas encore et qu'il lui faudrait t'y rejoindre. Ho ho ho, le jeu commençait déjà, et tu avais hâte.

Aaah, des bruits de pas. Et pas ceux du bibliothécaire, qui portait presque des savates en moumoute pour ne pas briser le silence et cirer en même temps le parquet. Tu savais que tu ne serais pas facile à repérer, vu que tu étais par terre, dans un recoin de la bibliothèque. « Vous êtes en retard, Kaya... ou quel que soit votre nom. Vous me faites perdre mon temps. » Ho ho ho. Comme si le Temps était important, pour toi qui foulait cette terre depuis... combien de Temps déjà ?
Kay Keeh
Kay KeehGardien de la prison Catharsis
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 20
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay EmptySam 29 Déc - 19:37
On lui avait demandé, trois mois plus tôt, de surveiller cette personne. Liam Cadelían. Le garder à l'œil, un humain. Kay avait trouvé cela ridicule, mais n'avait rien dit, ça lui donner un point de focus dans ses journées, un moyen de ne pas nettoyer ses armes six fois par jour.
Il s'est rendu compte bien vite que ce n'était pas juste un autre scientifique, comme beaucoup d'autre. Cet homme, était bien trop intelligent pour n'avoir que de bonne intentions.

La traque, c'est quelque chose que Kay avait fait pendant des années, se cacher, retenir sa respiration, garder ses pas les plus légers que possible, mais il doit admettre n'avoir pas fait aussi attention pour celle-ci, sous-estimant l'autre, il avait laissé sa prudence au bout d'une petite semaine, et s'était fait aussitôt repéré. Enfin, c'est ce qu'il osait supposer, personne n'est aussi filant sans avoir à se cacher. Sa théorie était également que ça devait amuser l'autre à un certain degré, de fausser compagnie en claquement de doigts à un ancien chasseur. Mais il avait un job, et il n'avait pas senti d'hostilité envers sa personne pour le moment. Pas d'envies meurtrières. Donc il n'allait pas s'écarter. Foutu pour foutu.

Il n'avait pas vu venir la...Convocation de la part de l'homme. Le prétexte était étrange, un rapport faussé, imprécis. Kay s'était planté les ongles dans le bras en lisant cela. Il avait toujours mis un point d'honneur à rendre tout ses rapports aussi détaillé que possible, aussi propre que professionnels, parfaits, ils devaient être parfaits, à la virgule près. Il savait donc que c'était une excuse. Mais ça ne l’empêchât pas d'arracher sa peau. Parce qu'il savait, que Cadelían pourrait trouver une faille. Trois mois d'observation lui avaient fait comprendre ça.
Tsk.

Le gardien était arrivé avec une minute d'avance, comme à son habitude, tout ça pour voir sur la porte un post-il de la même couleur que les cheveux de cet homme, qui lui donna deux choix de lieux, sans précision. Bien. Kay se saisit de la note et la mit dans sa poche, sans la froisser. Il tenta sa chance aux archives, étant plus près que la bibliothèque. Évidemment, mauvaise pioche.
Soupir, ce jeu de chat et de la souris ne l'amusait pas du tout.

Il arriva au bon endroit, l'heure tiquant dans sa tête. Ses botes claquèrent contre le parquet trop bien cirer, le bibliothécaire lui lança un regard glacial auquel il ne répondit que d'un hochement de tête, quelqu'un avait dû le frustré. Et Kay n'avait pas à se demander qui, il se dirigea dans la direction inverse, trouvant le scientifique, à terre, entouré de papier et de tome divers. Soit.

« Vous êtes en retard, Kaya... ou quel que soit votre nom. Vous me faites perdre mon temps. » Pas un mot, il déposa le post-it trouvé plus tôt devant l'homme.
« Vous en perdez tout seul, Cadelían. » Il n'était pas aussi petit que d'écorcher volontairement son nom. « Maintenant, réglons ce 'rapport'. Que nous n'en perdions pas plus. » Hypocrites. Tous les deux. Un immortel trop heureux de pouvoir tourner en bourrique un trop près de la mort. Leur 'perte de temps' n'est que la cause de cette fausse courtoisie.

_________________
Avatar par Chronos ♥️
Liens
Fiche
L. « Dragon » Cadelían
L. « Dragon » CadelíanScientifique instigateur
Date d'inscription : 22/12/2018
Messages : 16
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay EmptyMer 16 Jan - 19:40


“I realized one day that I hate this world.
Let's play a game
Ft. Kay Keeh




Deux pieds s'arrêtèrent à proximité, et tu ne pris même pas la peine de lever la tête. Ton petit post-it rose voleta jusqu'à toucher le sol devant toi. Ho ho, il avait du mordant, c'était sûr, et ça ne te déplaisait pas. T'étirant tel un chat, déliant tes muscles engourdis par la position dans laquelle tu étais resté ces dernières heures, tu fis enfin mine de lever les yeux vers lui. En feuilletant d'anciens rapports signés de sa main, histoire de bien préparer ton petit traquenard, tu avais vite compris que ce mec-là était droit dans ses bottes, méticuleux au possible. Mais s'il y avait bien une chose sur laquelle il ne pouvait avoir (trop) d'emprise, c'était bien les autres. Et manipuler les autres, tu adorais ça. Surtout si ça pouvait faire avancer tes recherches, et combler une réelle lacune. Non, tu n'avais pas intentionnellement détruit des documents pour aller foutre leurs cendres sous le nez du cerbère, tu n'étais pas encore arrivé à ce stade. Puis tu détestais l'odeur du papier brûlé. Non, tu t'étais contenté de mettre la main sur une pile de rapports qui traînaient sur le bureau d'un subalterne, des rapports qui auraient déjà dû être traités depuis des mois. Des années, peut-être. Des rapports bien détaillés, tu en avais à la pelle, dieux merci, sans quoi ton travail serait bien plus éreintant. Mais de fait, des rapports bâclés, il y en avait tout autant, malheureusement.

Étendant l'une de tes longues jambes devant toi, tu fis mine de parcourir du regard les monceaux de feuilles et de notes éparpillées autour de toi, savamment classées pour un regard averti, fouillis sans nom pour le commun des mortels. Te saisissant d'un dossier tâché de café, affectant une moue un brin dégoûtée au passage face au peu de soin qui avait été apporté à ce pauvre recueil de précieuses informations. « Au moins nous sommes sur la même longueur d'onde. » Et ton cul c'est du poulet, bien évidemment.

Ouvrant le dossier, tu en tiras un rapport avant de remonter tes lunettes sur ton nez, pour plus de professionnalisme. « Chasseur X, année Y, sur la piste de la déité Z. » Pause théâtrale. Tu adores les pauses théâtrales. Tu aimes voir tes interlocuteurs réfléchir, chercher à comprendre où tu voudras en venir. Mais Kay est intelligent, il trouvera facilement. « Comme cet apprenti nous a malheureusement quitté, paix à son âme, bla bla bla, et que vous étiez également sur cette traque, c'est à vous qu'incombe la responsabilité de restituer certaines informations manquantes. » C'est du bla bla administratif, aussi consistant que du vent. Tu n'as même pas de honte à exprimer clairement que la perte d'un chasseur, un apprenti pas foutu de correctement rédiger un rapport, ne t'attriste même pas un tantinet. Tu n'es pas là pour le sentimental. Le sentimental, c'est ce qui a failli causer ta perte, et celle de probablement beaucoup de monde. Le sentimental, c'est ce qui a fait que tu as vu une créature que tu aimais jeter à tes pieds le cadavre de ton fils. Alors clairement, le sentimental, tu poses tes fesses dessus. La recherche, il n'y a que ça de vrai. Mais pas de recherche viable sans informations correctes.

D'une autre pile, tu extrais le rapport de Kay Keeh, bourré de post-it roses et d'annotations -roses, cla va sans dire- et de traces de surligneur -rose, quelle question-. Les autres chercheurs pestent souvent face à ta manie d'annoter directement sur les rapports, tout simplement parce que tu as la flemme de numériser et d'imprimer des copies. Le temps, c'est de l'argent, et les forêts sont en danger. « Vos rapports ne coïncident pas, or je ne peux pas travailler sur base d'informations non fiables. » A vrai dire, le rapport de l'apprenti est un tel gruyère que tu ne peux pas te baser dessus tout court, mais tu passeras ça sous silence. L'autre n'aura qu'à le comprendre par lui-même. Et si en prime tu sous-entends que le rapport de Kay n'est pas fiable, moins fiable qu'un vulgaire apprenti mort depuis belle lurette, et ça c'est la cerise sur le gâteau. Il est tellement rigoureux dans ses notes que tu te doutes que la pilule passera difficilement. « Reprenez depuis le début. De mémoire. » Et armé de ton stylo rose, tu étais prêt à prendre note d'un tas de choses que tu savais probablement déjà. Mais peut-être allais-tu être surpris ?

Kay Keeh
Kay KeehGardien de la prison Catharsis
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 20
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay EmptyDim 27 Jan - 23:59
Ennuyant. Ce fut la première impression que Kay eu de ce scientifique. Il prend le temps de faire ses gestes, calculé pour lui faire perdre son sang-froid, il en est certain. Ce type est un serpent. Il porte le nom d'un reptile après tout.

Kay se contenta d'expirer calmement en attendant que l'autre trouve le dit rapport. Son regard durcis à l'entente du problème. Cette homme ne cherche même pas à feindre du respect pour les morts. Tout sans-cœur qu'il est, du moins selon les dires loin d'être discret de son ancienne escouade, Kay ne crachera jamais sur une tombe. Que ce soit une chose de tout les jours ou pas. Qu'il soit le responsable ou pas.

Le rose sort le siens cette fois, de rapport, couvert de nouvelles notes, fushia au possible, mais rien de surprenant, cette couleur est apparemment un fétiche de l'homme.
Non-fiable.
La mâchoire de Kay craque. Impossible. Il claque son talon contre le sol, et se saisit des deux rapports en question, attrapant les informations assez rapidement, habitude obligée. Son papier est parfait. Jamais il ne donnerait moins. Jamais. Jamais. Jamais. Jamais. Jam-

Il déchire en deux le rapport de l’apprenti. Garde une telle chose est inutile.

« Année Y, Chasseur Kay Keeh sur la piste de créature Z. Escouade non déployée, rejoins six mois plus tard par de feu l'apprenti X. » Il range le déchet dans sa poche arrière, pour le jeter plus tard, même s'il est fort tenté de lâcher sur Liam.
« Durée totale de la traque, huit mois et 16 jours. Créature Z assassinée par ses semblables. Cadavre emmené par celles-ci, des échantillons ont pu être récupéré sur la scène. Un mois supplémentaire a suffi pour confirmer la non-résurrection de la dite créature. » L'apprenti avait vomi, il avait détourné les yeux, Kay l'avait signalé à ses supérieurs, ne le jugeant pas aptes au métier. Ils ne l'ont pas écouté, parce que c'était la première fois du gamin. Mais il ne s'est jamais trompé sur de tels jugements.
« Les 291 jours sont en détails depuis le jour préparatif 0 au jour 291 dans les rapports fait de la main de Kay Keeh. Les deux rapports en oppositions sont ceux du jour 290. Dois-je réciter heures par heures les événements depuis le début, ou préférez-vous minutes par minutes. Chaque détail compte, n'est-ce pas ? » Et il s'en souvient, de chaque petit détail, de ce qu'il a mangé tel jour, du temps qu'il a dormis un autre, du temps, des confrontations, du sang, du frisson du danger, de tout.

Deux peuvent jouer à ce petit jeu.

_________________
Avatar par Chronos ♥️
Liens
Fiche
L. « Dragon » Cadelían
L. « Dragon » CadelíanScientifique instigateur
Date d'inscription : 22/12/2018
Messages : 16
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay EmptyJeu 14 Fév - 12:48


“I realized one day that I hate this world.
Let's play a game
Ft. Kay Keeh




Ton interlocuteur ne se démonte pas d'un poil, ne bouge pas d'un cil. Comme c'est ennuyant. Quel plaisir peux-tu prendre à torturer psychologiquement staff et prisonniers si ceux-ci ne réagissent pas le moins de monde ? Ou alors tu perds la main. Entre lui et le gosse de Bastet, tu commences à te demander si tu devrais revoir tes méthodes...

Sa mâchoire craque, ses talons claquent. Aah. Enfin une réaction intéressante. Il n'est qu'humain, après tout. Toi aussi, mais moins, au vu de ton étrange passif. Il s'empare des dossiers que tu agites, et déchire sans vergogne l'amas de gribouillis illisibles de feu l'apprenti. Tu grimaces. « Vous êtes prié de ne pas détériorer mes archives, Keeh. » Il s'en balek, et royalement, glissant les débris de papier dans sa poche arrière comme si de rien n'était, comme si cela suffisait à nier l'existence de ce rapport miteux. Bon, après, qu'il fasse comme il le veut, toi ça te donnera juste l'occasion d'ajouter une petite note rose colérique à son dossier. Destruction volontaire de preuves matérielles, que tu noteras et soulignera d'un geste faussement rageur.

Tu l'écoutes distraitement répéter ce que tu sais déjà. Tu lui en avais voulu, à cette époque, pour ce que tu qualifiais d'un échec. Tu voulais cette créature, tu avais eu la ferme intuition qu'elle te serait utile. Les vieux textes disaient d'elle qu'elle pouvait renaître, se reformer, bref qu'elle était dote d'une certaine forme d'immortalité. Tu avais voulu mettre la main sur son secret, parce que la déesse emprisonnée au fin fond de Catharsis commençait à s'agiter à nouveau. Des rumeurs couraient, et tu les entendais, tu les notais, tu les prenais en compte. Une évasion. Si Morrigan s'échappait un jour, et retrouvait l'usage de ses pouvoirs, nul doute que tu t’effondrerais aussitôt en le petit tas de poussière que tu devrais être. Elle t'avait donné le Temps, mais elle pouvait également te le reprendre. Tu devrais trouver une solution alternative au cas où cela arriverait. Cette expédition t'avait rendu fou à force d'attendre des nouvelles, et son échec notoire t'avait fait entrer dans une rage noire. « Lire votre journal intime ne m'intéresse pas, Keeh. Je n'ai pas 290 jours à perdre pour écouter le récit d'une mission qui a lamentablement échouée. » Récupérant le dossier à présent rose de toutes parts, tu le feuilletas sans grande conviction. « Votre rapport est certes précis et complet, mais il ne comporte pas les information dont j'ai besoin. Vous y décrivez comment cette mission a été un échec total. Ce que je veux savoir, c'est pourquoi elle a échoué. Saisissez-vous la nuance, chasseur ? »

Enfin, tu pris appui sur tes paumes pour te relever tel un chat. T'étirant dans tous les sens pour te débarrasser de l'engourdissement qui avait gagné tes jambes à force de rester assis sur le parquet et ton dos appuyé contre les inconfortables bibliothèques. Dans l'espace exigu formé par les tables de la bibliothèque, c'est une manœuvre délicate, mais c'est ainsi que tu fonctionnes. Tu l'observes comme tu observes les prisonniers, tu le jauges de tes yeux écarlates. « Vous étiez un bon chasseur, Keeh. Dix créatures à vous seul, c'est assez intéressant comme score. Pourquoi avoir arrêté en si bon chemin ? Auriez-vous eu... des scrupules ? » Cela arrive de temps en temps. Un Chasseur qui, subitement, se demande si ce qu'il fait est bien. S'il en a le droit. Généralement, ces chasseurs ne mettent pas beaucoup de temps à disparaître... de ta main. Tu n'es pas chasseur, mais tu as tué. Dans ta poche, une petite seringue attend sa victime. Un poison de ta composition, cruel et vicieux. Parfois, avant de l'injecter, tu ne prends pas la peine d'éliminer la petite bulle d'air. Juste pour voir ce que cela fera.

_________________
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly
It's play time !  ❞ – ft. Kay Empty