Notre Histoire

"Les Dieux, les Déesses, les créatures et leurs engendrés sont tombés. Tous, les uns après les autres, ils ont été condamnés par l'humanité pour les crimes qu'ils avaient commis. Enfermés dans une prison taillée spécialement pour eux, ils sont désormais sous la surveillance des humains afin de s'assurer qu'ils ne seront plus une menace pour personne.
Chacun des prisonnier se voit confié à une escouade humaine chargée de le surveiller; le remettre dans le droit chemin. Vont-ils arriver à faire de ces monstres des pièces indispensables au monde de demain? Telle est la question…”La suite

Nouveautés

05/01 Les WICKED WOLVES s'ajoutent au contexte! Consulter
10/10 Envie de nous parler? Le Discord du forum est juste là! Consulter
03/11 Les Top-sites sont là! Consulter

Coups de


Partagez|

Spark Of Madness || Ecclesia Morgën

Serafeím
avatar
Date d'inscription : 27/12/2018
Messages : 7
Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Jeu 27 Déc - 21:05

Serafeím

The mad hatter and his Spark of Madness  

Panthéon d'origine / de rattachement : ???
Âge : ???
Orientation : ???
Avatar : Xerxes Break de Pandora Hearts.
Questions et réponses forment un nuage incompréhensible dans son esprit perdu. L’écho lointain de la folie se rapproche, emporte tout sur son passage… Souvenirs, raison, volonté. Une bulle formée de songes et de pensées parvient à le préserver de l’horreur du monde alentours. Cependant, que se passe-t-il si une aiguille empoisonnée parvient à percer la paroi de cette membrane maternelle qui le protège ? Alors, tout s’arrête pour lui et pour la personne qui a osé le repousser derrière ses retranchements. Se souvient-il de ses agissements ? Se souvient-il seulement de son nom lors de ces moments ? Nul être humain ou créature plus ou moins divine n’est parvenu à le calmer lors de son déséquilibre émotionnel et mental. Le Chapelier Fou, enfermé entre Merveilles et Horreur, trouve son unique réconfort dans l’Art. Marionnettiste crépusculaire, oscillant sans cesse entre vie et mort, entre deux pôles, deux extrêmes, contrôle rêves et cauchemars. Pourtant, il n’est pas maître de sa vie, son destin se fond dans ses mains, dans les visages d’autrui, dans leurs rires et dans ses hurlements. Lors de ses phases d’espérance, il peut s’avérer être un être dont la gentillesse ne pourrait être égalée. Poli, courtois, calme, ouvert d’esprit, souriant, cultivé, autodidacte, intelligent et même ainsi, il n’est pas naïf du tout. Comment une lueur a-t-elle pu changer autant ? Comment de lumière devient-il ténèbres ? Renfermé dans ses pensées, lorsqu’il entend certains sujets, subit certaines situations, il se retranche, et change du tout au tout. Tous ont déjà essayé de le diagnostiquer, pourtant tout se contredit dans ses symptômes. C’est justement ça le problème, il n’aime pas être analysé, il ne parle jamais de sa souffrance à autrui à un tel point que certains le pensent mythomane. Cependant, ceux qui l’ont côtoyé savent parfaitement que ses crises sont belles et bien réelles.  Comment commencent-elles ? Jamais de la même façon. Comment se finissent-elles ? Par la vision d’un cadavre, ou par l’art. Pourriez-vous calmer un enfant qui a peur depuis trop longtemps ?

Un enfant qui, pourtant, sur certains aspects vous dépasse. Vous ne connaissez que deux ou trois langues sur le bout des doigts, lui des dizaines. Vous avez lu des centaines de livres dans votre vie ? Lui, des dizaines de milliers. Finalement, est-il l’empereur de la culture ou bien tue-t-il le temps à s’occuper l’esprit ? L’imagination parvient-elle à faire disparaître cette discorde ? Tant de questions autour un être fascinant de part son passé et son énigme constante. Son passé ? L’évoquer avec lui serait certainement la dernière chose que vous ferez, il ne se souvient de rien et cela l’attriste. Ressent-il encore quelques émotions ? Nul ne le sait vraiment, peut-être que tout ceci n’est qu’une façade. Après tout, tout change, il se pourrait bien que ce qui vous est dépeint ici ne soit plus valable dans quelques mois, jours, heures, minutes voire même secondes. Comprendre un mystère est difficile lorsque nous n’en avons pas le point de départ ou quand le sujet est toujours reporté à plus tard. Ce n’est pourtant pas dans son habitude de procrastiner, loin de là. Au contraire. Ne rien faire ? Il ne peut pas rester cinq minutes sans rien faire… Si c’est le cas, c’est qu’il va craquer. Le calme avant la tempête, vous connaissez non ? Oh et habituez-vous à ceci, il se pourrait bien qu’il parle à des personnes qui n’existent pas vraiment, voyez-vous ?  Wanna see his Spark of Madness ?


Pouvoir 1 : Polymorphisme : Il a la capacité de changer sa couleur de peau, de cheveux, la forme de son corps, sa texture. Il peut donc prendre l’apparence de n’importe quelle créature ou de se fondre dans le décor, il n’est cependant pas capable de changer sa masse.
Pouvoir 2 : Modifier la réalité : Capable de créer des illusions auditives ou visuelles aux gens qu’il a dans son champ de vision, elle sont davantage perçues comme des hallucinations, peuvent être horrifiques ou non. (maximum : 10 par jour d’environ 2 minutes) (ou alors une complète de 20 minutes) // Précision : ceci altère grandement sa perception du réel et le fait entrer en état de crise plus rapidement que d’ordinaire.
Pouvoir 3 : Acide Magique : Cet acide est particulièrement dangereux pour toutes les protections magiques ou physiques, il les fait toutes fondre. Autant vous dire également que… C’est la même chose avec les matières organiques.
Entrave de Nihil : De l’encre de Nihil trace un tatouage sur son dos en plus d’une camisole de force quand il est en pleine crise.
Avez-vous été capturé et, si oui, comment? : Oui. En fait, il était sur une route pleine de fleurs, quelqu’un lui a marché dessus et du coup il a dû retourner un toast. Pour finalement repasser par la case départ et être enfermé dans une cage comme un joli petit oiseau mort.  
L'ombre derrière la légende

Le tic de l’horloge est coordonné avec un balancement régulier et lent de la tête du Chapelier, le tac, lui, ponctuait avec un geste sec. Au fond des yeux du fou se cachaient les merveilles d’un monde passé. Son iris droite était verte, qu’en était-il de l’autre couleur voilée par de douces mèches de cheveux blanches ? Nul ne le savait. Le mouvement se poursuit en silence, l’horloge semble ne plus pouvoir s’arrêter, et pourtant voilà la porte qui s’ouvre. Tout se poursuit. La profondeur de l’émeraude de son regard se cristallise dans le néant total… Pas d’éclat dans ses yeux ravagés par des mois, peut-être des années de souffrance ? Depuis combien de temps est-il là ? Depuis le début. L’alpha et l’oméga disent certains, lui, ne dit plus rien depuis longtemps déjà. Un gardien s’avance vers l’être endormi… Il lève une main et l’observe avec un sourire doux. L’être n’est pas là. A-t-il seulement été là une seule fois dans sa vie ? Il ne sait plus. Ecclesia est né, être crépusculaire, incapable de savoir ce qui est merveille et ce qui est illusion. Qu’est-ce qui est réel dans une réalité que l’on veut quitter ? Qui est le plus sage des fous dans un monde qui nous détruit ? Qui peut prétendre à la vérité quand tous les autres mentent ? Djinn des rêves, autrefois magnifié par une lueur et une ombre, à présent, il n’est plus que le fou sur l’échiquier. Celui qui avance toujours en diagonal, celui qui ne suit pas les chemins et qui emprunte ses propres voies. Sont-elles impénétrables ? Le blasphème, ce n’est pas son truc… L’aube reprend conscience face à ce visage familier… C’est lui qui l’a enfermé et pourtant, il ne lui en veut pas. Bien au contraire.

Ce visage lui sourit. Cet être l’étreint. Le Joker observe son chasseur d’un air neutre, perdu dans l’immensité parfaite de son esprit. Il ne partage pas l’étreinte, il n’entend pas les mots de Ecclesia qui lui demande s’il va bien. Il n’entend pas son soupir habitué. Le Chapelier reprend son mouvement de balancier au creux des bras de Genesis Morgën. Genesis étire un sourire léger, comme s’il partageait une danse avec le seul être qui l’appréciait. Dans cette valse, Genesis osa s’éloigner un peu, le fou arrêta alors et releva son œil droit vers lui. Il sembla reprendre conscience lorsque l’or des yeux de Genesis croisa l’émeraude de la folie. Il étira un sourire poli, pourtant si faible. Genesis afficha un sourire doux et demanda d’un ton étrangement sombre, laissant entrevoir des représailles naissantes.

« Ont-ils encore recommencé ? »

Ecclesia ne répondit pas et se contenta de sourire sombrement. Le temps était sa meilleure arme face à l’horreur de ce qu’il subissait. Le Joker observa avec lenteur les tissus présents dans sa chambre. Semblant à nouveau être reparti dans cet univers abstrait, il se releva pourtant. Genesis lui tendit la main en silence, le Chapelier la saisit avec une grâce parfaite… Ganté de cuir blanc, vêtu de blanc et de vert miroités en carreaux, en damier, tout cela s’alliait parfaitement dans une beauté étrangement pur. L’ange fou et le démon protecteur dansaient tous les deux dans la cellule blanche qui rendait dingue son résident. De beaux murmures qu’il n’entendait pas. De beaux rêves qu’il oubliait. Le vêtu de blanc, au fil de la danse, reprit ses esprits. Il cessa ses pas et préféra au contraire poser sa joue contre le torse de son chasseur. Dans l’intimité de ce moment, la seule lumière était celle du couloir. Dans le clair obscur, leurs coeurs s’harmonisaient pour qu’ils battent au même rythme. Ecclesia relève le regard vers son ange et entend un rire. Il tique. Alentours, rien, il est pourtant certains d’avoir entendu quelque chose. Ecclesia… Penses-tu vraiment qu’il soit possible qu’un humain t’apprécie ? Ne sois pas stupide, cesse d’espérer et abandonne toi. Crétin, abruti, inutile… inutile… Idiot… Ces voix reprennent de plus belles… Sont-elles ses juges ? Ses bourreaux ? Ecclesia ne sait pas, tout simplement parce qu’il souffre. Sa tête le fait souffrir, il entend au loin un écho d’un chant déformé par le temps et les lamentations… Pourquoi y a-t-il tant de pleurs alentours ? Pourtant, il n’y a rien aux alentours. Les voix s’amplifient… Il ne veut pas faire de mal à son protecteur et pourtant le voilà qui le repousse.

Le voilà qui le plaque au sol sous sa folie. Le voilà qui se place au-dessus de lui… Le voilà qui le griffe à sang, le mord, le frappe jusqu’à ce qu’il y ait des bleus, des hématomes qui s’élargissent. Le voilà qui étrangle jusqu’à ce qu’il n’y ait que des soubresauts. Le voilà qui tue l’espoir. L’ange tue le démon. Le démon prend alors l’ange dans ses bras… Pourquoi ne se défend-il pas ? Pourquoi donc pleure-t-il ? Pourquoi ne pas se… se défendre ? Ecclesia observe le chasseur, il s’est calmé après un murmure et un geste. Il avait rapproché son protégé près de lui et avait murmuré près de ses lèvres… « Du calme, &é_çà)-. » Il n’avait même pas entendu ce nom et pourtant ce nom l’avait apaisé… Genesis effleura ses lèvres et y déposa un doux baiser. Le fou observa ce qu’il venait de faire. Était-ce le portrait de Dorian Grey ? Il observa le sang, les hémorragies internes, les côtes cassées… Avait-il été si violent que cela envers son protecteur ? Ecclesia appela et frappa ses barreaux. Incapable de pleurer, il se recroquevilla au fond de sa cellule et attendit qu’on l’amène en isolement. Il les suivit sans faire d’histoire en mettant la camisole sans faire d’histoire. Il tenta de se calmer et pourtant, un cyclone s’abattait sur lui. L’avait-il tué ? L’avait-il tué ? Sa voix paraissait si lointaine à présent… Pourquoi n’avait-il ressenti aucune émotion en tuant les dix chasseurs avant lui ? Et pourquoi se sentait-il mal… Pour lui ?

Dans le chaos de cette chambre, il se mit à hurler. Dans le néant, il tétanisait tant ses muscles, arrêtait de respirer, deux jours qu’il avait passé en isolement, tout être qui s’approchait était mordu. Il demandait sans cesse s’il allait bien. Chaque coup que sa tête portait sur le mur était ponctué de paroles incompréhensibles. Le fou ne voulait pas que sa seule lumière soit détruite… Ecclesia tourna son visage vers les barreaux. Il put sortir au bout de longs jours. Encore une fois personne ne lui répondait… C’est en silence qu’il alla dans sa cellule. Son coeur battait fort… Trop fort, depuis trop longtemps. Devait-il arrêter d’espérer ? Se laisser au désespoir ? Il n’avait pas parlé depuis longtemps à ses collègues alentours de cellule, parfois on l’entendait fredonner un air connu… D’une voix pure, claire. Orphée s’en serait vu jaloux d’entendre une si belle voix… Pourtant, il est loin de s’écouler le long de la rivière des morts…

Façade d’amusement et de gentillesse, le démon dort sur un lit de regrets et de remords. Perdu dans l’immensité interdite de son esprit, il ne pleure cependant pas les disparus… Pourquoi le ferait-il ? Après tout, la mort fait entièrement partie de la vie. Est-il un acteur du néant ? Est-il perdu dans les ténèbres ? La clarté du lendemain est un peu plus faible chaque jour, et comme il le dit si bien, il fait partie des vivants et des morts, de la lumière et des ténèbres… C’est donc au chaos qu’il s’abandonne en perdant son unique lueur, aux mains des horreurs et des vices humains.

Âge: Je suis née il y a 600, 4567 ans et j’ai exactement 14 ans, qui suis-je ? Un menteur.
Comment tu as trouvé le forum ? L’existence de ce forum m’a été ramené d’entre les morts, impossible pour moi d’y résister, c’est avec avidité que j’ai embrassé cette doucereuse agonie.
Un petit commentaire ? Savez-vous que la douleur n’est pas universelle ? Si elle l’était, serait-elle vraiment appelée douleur ou simplement « vie » ? Savez-vous à quel point la folie n’est folle que pour le sensé qui se croit insensé ? Si l’être est réel et que l’esprit est irréel, sommes-nous vraiment des êtres avec des esprits ? Si nous n’avons pas d’esprit, alors pourquoi être ? Vous en voulez plus? Venez donc RP avec Ecclesia ~


Dernière édition par Serafeím le Jeu 27 Déc - 21:25, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Aravella Reinhart
Oracle
avatar
Date d'inscription : 12/12/2018
Messages : 12
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Jeu 27 Déc - 21:19

Bienvenue sur ce forum Ecclesia !

Brr... Que ton personnage me donne des frissons ! De peur? D'appréhension? Je ne sais pas. Mais ce qui est sûr, c'est que ta fiche est bien sympathique ! :D

J'espère te voir vite validé(e) pour te voir RP parmi nous ! ♥️

_________________
Je suis actuellement disponible pour 0 RP, car Cernunnos et Kay Keeh accaparent toute mon attention !
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Déesse Nordique d'Helheim
avatar
Date d'inscription : 08/10/2018
Messages : 17
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Jeu 27 Déc - 23:08

Re-bienvenue toi ♥️
Cette fiche olalalala keur
Voir le profil de l'utilisateur
Persephone
Déesse Greque des Enfers
avatar
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 19
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Ven 28 Déc - 14:21



Tu écris toujours aussi bien krrkrr keur
Voir le profil de l'utilisateur
Serafeím
avatar
Date d'inscription : 27/12/2018
Messages : 7
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Ven 28 Déc - 14:49

Merci >////<
Voir le profil de l'utilisateur
Le Néant
Génèse grouillante
avatar
Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 147
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën Ven 28 Déc - 22:06

Validé !

Bienvenue sur le forum

POOR BABE HE NEEDS LOVE ;v;
Tu es validé ♥️!

Maintenant, libre à toi d'aller réserver ton avatar & ton appartenance non-humaine si tu... n'es pas humain (logique, merci Néant-obvious!) juste là!

N'oublie pas, également, d'aller lancer un dé pour avoir connaissance de ton premier pouvoir débloqué, juste là!

Également, pour finaliser le tout, si tu le souhaites, tu peux aller flâner du côté des relationships & des liens d'rps! Pour cela, il te suffit de te rendre ici!

Bon jeu parmi nous! ♥️
Le Néant.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Spark Of Madness || Ecclesia Morgën

Spark Of Madness || Ecclesia Morgën
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [WhB] [93] 2*1300 - 29-30/10/2011 - October Madness III
» Ignite your spark : Remplacez l'un des Planeswalkers et gagnez un voyage
» [PLATE-FORME] Alice madness returns
» Bagues de joailliers.
» [Joueur de Flûte] Sourire tel un Chat du Cheshire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Registres :: Fichiers :: Fichiers conformes-
Sauter vers: